Château de Mauvezin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Mauvezin
Image illustrative de l'article Château de Mauvezin
Château
Période ou style Médiéval
Type Château fort
Protection inscrit MH le 22 décembre 1941[1]
Coordonnées 43° 07′ 07″ N 0° 16′ 35″ E / 43.11861, 0.2763943° 07′ 07″ Nord 0° 16′ 35″ Est / 43.11861, 0.27639  [2]
Pays Drapeau de la France France
Région historique Bigorre
Région actuelle Midi-Pyrénées
Département Hautes-Pyrénées
Commune Mauvezin

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Hautes-Pyrénées)
Château de Mauvezin

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Château de Mauvezin

Le château de Mauvezin est un château d'origine médiévale, situé dans le département français des Hautes-Pyrénées en région Midi-Pyrénées, sur le territoire de la commune de Mauvezin près de Capvern.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site, occupé dès la protohistoire, s'est transformé en castrum au Haut Moyen Âge. Un château fort a été bâti au XIe siècle par les Comtes de Bigorre. Il a été reconstruit par Gaston Fébus vers 1380. Il reste dans la famille des Béarn-Foix qui deviennent plus tard rois de Navarre, et ainsi passe à Henri IV.

Il tombe en désuétude après le rattachement de la Bigorre au royaume de France en 1607 ; c'est la fin des châteaux forts à vocation défensive. Il fut démantelé petit à petit, ses pierres servant alors pour d'autres constructions.

Aujourd'hui, le château est en cours de restauration et abrite un musée historique et folklorique du Béarn et de la Bigorre. Le château et le donjon de Gaston Phoebus ont été inscrits monument historique par arrêté du 22 décembre 1941[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château de Mauvezin avec son enceinte et son donjon quadrangulaire est un exemple caractéristique de l'architecture militaire méridionale.

Le donjon de trente-sept mètres de hauteur possède des murs de trois mètres cinquante d'épaisseur à la base et de deux mètres au sommet. Ils sont construits, en grande partie, avec des cailloux roulés de l'Arros, mêlés par endroits à des assises de briques[3]. La chaux utilisée provenait des carrières voisines, situées au nord-ouest du château. Les murailles de la forteresse forment un quadrilatère rectangle de trente-cinq mètres de côté sur quinze mètres de haut, consolidées par sept épais contreforts et couronnées par un chemin de ronde de deux mètres de largeur[4]. Les remparts sont surmontés de mâchicoulis.

Restauration et visites[modifier | modifier le code]

Le château est entièrement restauré. Deux salles vidéos présentent l'histoire du château et des restaurations. Dans le donjon, six salles aménagées reprennent des scènes de la vie quotidienne au Moyen Âge. Le château est ouvert à la visite libre tous les jours et toute l'année. Des visites guidées sont proposées tous les jours en juillet et août, et toute l'année sur réservation pour les groupes. Des journées à thèmes et visites scolaires sont également possibles. Des spectacles sont organisés tous les dimanches en Juillet et Août.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Notice no PA00095398 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. source : Géoportail
  3. Séverin Dubarry, Le Château fort de Mauvezin, La Bigorre dans l'Histoire..., Tarbes, 1962, p. 19.
  4. Ibid. p. 14.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Séverin Dubarry, Le Château fort de Mauvezin, La Bigorre dans l'Histoire..., Tarbes, 1962.