Château de Lourmarin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Lourmarin
Image illustrative de l'article Château de Lourmarin
Château de Lourmarin
Période ou style renaissance provençale
Début construction XIIe siècle
Fin construction 1526 Renaissance
Destination initiale résidence seigneuriale
Propriétaire actuel Académie des Sciences, Agriculture, Arts et Belles Lettres d'Aix-en-Provence
Destination actuelle Siège de la Fondation
Robert Laurent-Vibert
Protection Monument historique
Site web [Site du château Site du château]
Coordonnées 43° 45′ 51″ N 5° 21′ 33″ E / 43.76417, 5.35917 ()43° 45′ 51″ Nord 5° 21′ 33″ Est / 43.76417, 5.35917 ()  
Pays Drapeau de la France France
Région historique Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Vaucluse
Commune Lourmarin

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Lourmarin

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Château de Lourmarin

Géolocalisation sur la carte : Vaucluse

(Voir situation sur carte : Vaucluse)
Château de Lourmarin

Le village de Lourmarin est dominé par un château Renaissance. Restauré entre 1921 et 1925 par Robert Laurent-Vibert, il abrite actuellement une Fondation culturelle. De nombreuses manifestations ont lieu toute l'année. Le château, entièrement meublé, est ouvert toute l'année aux visiteurs.

Entre juillet 2006 et 2008, le château de Lourmarin fut le site pilote de l'expérimentation d'un audio guide révolutionnaire basé sur la géolocalisation vectorielle, Percipio.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cour renaissance du château de Lourmarin

Au XVe siècle, le château est reconstruit par Foulques d'Agoult sur les restes d'une ancienne forteresse du XIIe siècle. Il fut transformé et agrandi à plusieurs reprises. À partir de 1526 Louis d'Agoult-Montauban et Blanche de Lévis-Ventadour son épouse, font élever l'aile Renaissance[1].

Fin du XVIe siècle, l'édifice devient la propriété des Créqui-Lesdiguières, propriétaires du château de La Tour d'Aigues. À partir de cette époque et jusqu'en 1789, le château n'est plus occupé que par les intendants qui gèrent les terres[1].

Après la Révolution française, le château passe entre les mains de plusieurs propriétaires aux fortunes diverses et finit par tomber en ruines. À partir de 1920 et jusqu'à sa mort en 1925, Robert Laurent-Vibert fait restaurer le château par Henri Pacon. Il le lègue à l'Académie des Sciences, Agriculture, Arts et Belles Lettres d'Aix-en-Provence qui crée la Fondation Robert Laurent-Vibert[1].

Particularités architecturales[modifier | modifier le code]

  • Loggia et galeries à l'italienne.
  • Fenêtres renaissance et façades de trois niveaux séparés à l'horizontale par des corniches.
  • Grand escalier d'apparat à vis.
  • Cheminées ornées de cariatides à visages d'Amérindiens et de colonnes.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c histoire du château

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]