Château de Leap

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Leap Castle
Image illustrative de l'article Château de Leap
Leap Castle
Début construction Fin du XVe siècle
Propriétaire initial Famille O'Bannon
Destination actuelle Propriété privée
Coordonnées 53° 01′ 41″ N 7° 48′ 31″ O / 53.0281, -7.8085 ()53° 01′ 41″ Nord 7° 48′ 31″ Ouest / 53.0281, -7.8085 ()  
Pays Drapeau de l'Irlande Irlande
Comté Offaly
Ville Roscrea

Géolocalisation sur la carte : Irlande

(Voir situation sur carte : Irlande)
Leap Castle

Le château de Leap (Leap Castle) est un château dans le comté d'Offaly, en Irlande, à environ quatre miles (6,5 km) au nord de la ville de Roscrea sur la R421.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été construit dans la fin du XVe siècle par la famille O'Bannon et s'appelait à l'origine Leim Uí Bhanáin, ou « Leap des O'Bannon ». Les O'Bannon étaient les « chefs secondaires » du territoire, et soumis aux réglements du clan O'Carroll.

Les Annales des quatre maîtres indiquent que le comte de Kildare, Gerald FitzGerald, tenta en vain de s'emparer du château en 1513. Trois ans plus tard, il l'attaqua de nouveau et réussit à le démolir partiellement. Cependant, en 1557, les O'Carroll en avait repris possession.

Après la mort de Mulrooney O'Carroll en 1532, des conflits familiaux déchirèrent le clan O'Carroll. Une rivalité féroce pour le leadership éclata au sein de la famille. La lutte acharnée pour le pouvoir dressait frère contre frère. L'un des frères était un prêtre. Le prêtre O'Carroll disait la messe pour un groupe de sa famille (dans ce qui est maintenant appelé la « Chapelle sanglante »). Alors qu'il chantait les rites sacrés, son frère rival fit irruption dans la chapelle et de son épée le blessa mortellement. Le prêtre égorgé tomba sur l'autel et mourut devant sa famille.

En 1659, le château passa par mariage dans la propriété de la famille Darby, comptant parmi ses membres éminents le vice-amiral George Darby, l'amiral Sir Henry D'Esterre Darby et John Nelson Darby. Le donjon central a ensuite été agrandi avec des extensions importantes. Toutefois, afin d'en payer les travaux, les loyers es fermiers ont été augmentés et une grande partie des terres qui entouraient le château ont été vendues. C'est probablement ce qui explique que le château a été incendié pendant la Guerre civile irlandaise en 1922.

Depuis 1991, le château est la propriété privée de Seán Ryan, qui a entrepris des travaux de restauration.

Ce château est présenté sur la couverture de plusieurs éditions du roman The Riders (Les Cavaliers) de l'auteur australien Tim Winton.

Notes et références[modifier | modifier le code]