Château de La Roche (Saint-Priest-la-Roche)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Château de La Roche.
Château de La Roche
Image illustrative de l'article Château de La Roche (Saint-Priest-la-Roche)
Présentation
Période ou style gothique
Type Château
Date de construction XIIIe siècle
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Localité Saint-Priest-la-Roche
Localisation
Coordonnées 45° 53′ 45″ N 4° 06′ 06″ E / 45.895833, 4.101667 ()45° 53′ 45″ Nord 4° 06′ 06″ Est / 45.895833, 4.101667 ()  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de La Roche

Le Château de La Roche est situé sur le lac de Villerest dans la commune de Saint-Priest-la-Roche (département de la Loire), à 20 km de Roanne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Château depuis le nord-ouest

Les premiers écrits sur le château datent de 1260. Il fut édifié sur un piton rocheux qui surplombait la Loire à plus de 40 mètres. Cette fortification assurait un point de guet et de péage pour la frontière du Comté du Forez. Mais cet édifice eut plus de fois à subir les crues de la Loire qu'une attaque ennemie.

Au XVIIe siècle, à force de crues répétitives, le château perdit de ses attraits, ressemblant de plus en plus à une maison fortifiée pour devenir une ruine quelques siècles plus tard. Au début des années 1900 un industriel roannais racheta le château et le restaura dans le style gothique, pour en faire sa résidence secondaire.

Dans les années 1930 le projet de construction du Barrage de Villerest par EDF condamne le château à disparaitre sous l'eau. EDF en fait l'acquisition en 1965 mais le château se dégrade alors très rapidement avec de nombreux pillages. Il sera finalement racheté en 1993 pour un franc symbolique par la commune de Saint-Priest .

Lors de la mise en service du barrage en Avril1984, le château sera le seul édifice épargné par les eaux. Il est désormais situé sur une île. En 1996, le château est entièrement restauré et la cote d'eau du barrage est revue à la baisse pour permettre d'accéder au château tout au long de l'année.

La régulation du cours de la Loire n'empêche cependant toujours pas le château de rester inondable : il a été d'ailleurs touché par des crues en 2003 et 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]