Château de La Roche-en-Ardenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de La Roche-en-Ardenne
Image illustrative de l'article Château de La Roche-en-Ardenne
Vue du sud
Type château fort
Protection Icône du bouclier bleu apposé sur un immeuble classé de la Région wallonne Patrimoine classé (1976, no 83031-CLT-0003-01)
Coordonnées 50° 10′ 55″ N 5° 34′ 35″ E / 50.18198, 5.57649 ()50° 10′ 55″ Nord 5° 34′ 35″ Est / 50.18198, 5.57649 ()  
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région historique comté de La Roche
Commune La Roche-en-Ardenne

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Château de La Roche-en-Ardenne

Le château de La Roche-en-Ardenne est un château fort situé dans la ville belge de La Roche-en-Ardenne en province de Luxembourg et Région wallonne. Il est une image emblématique de cette province.

Situé sur une arête rocheuse surplombant une boucle de l'Ourthe, ses origines remontent à un oppidum celte.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château fut construit sur les ruines d'un oppidum celte, à un endroit où la présence humaine remonte à l'époque néolithique. Les Romains y établirent plus tard un camp fortifié. Au début du VIIIe siècle, Pépin de Landen éleva une villa au même endroit.

Vers 844, Adelard, comte de La Roche, y établit le premier château. Après la mort de Henri de la Roche en 1152, le comté passa à Henri l'Aveugle comte de Namur et à sa mort en 1196 à sa fille Ermesinde de Luxembourg et ainsi à la lignée des comtes de Luxembourg.

Au XIVe siècle, les habitants de La Roche-en-Ardenne furent autorisés par Jean l'Aveugle, comte de Luxembourg, à protéger leur ville par une muraille et des tours qui vinrent ainsi renforcer le système défensif du château.

L'importance stratégique du château fort n'échappa pas à Louis XIV. Celui-ci investit les lieux de 1681 à 1688 et en profita pour le faire transformer et renforcer par un disciple de Vauban. Toutefois, ces travaux ne lui profitèrent guère puisque le château fut remis entre les mains des vainqueurs de la guerre de Succession d'Espagne et ceux-ci le négligèrent peu à peu.

Les malheurs du château ne faisaient que commencer puisqu'en 1721, il fut gravement endommagé par un incendie provoqué par la foudre. Joseph II d'Autriche le fit ensuite démanteler. Il fut la proie des vandales au XIXe siècle et pour couronner le tout, eut à subir le terrible bombardement de décembre 1944 lors de la bataille des Ardennes.

Fort heureusement pour les passionnés d'histoire et d'architecture, les ruines du château de La Roche-en-Ardenne n'en constituent pas moins encore aujourd'hui un bel exemple d'architecture militaire à travers les âges.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :