Château de Javon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Javon
Image illustrative de l'article Château de Javon
Portail du château de Javon
Période ou style Renaissance
Propriétaire initial Évêché de Carpentras
Destination initiale Résidence d'été
Propriétaire actuel propriété privée
Protection partiellement inscrit MH
Coordonnées 43° 59′ 49″ N 5° 20′ 28″ E / 43.99694, 5.3411143° 59′ 49″ Nord 5° 20′ 28″ Est / 43.99694, 5.34111  
Pays Drapeau de la France France
Région historique Armoiries Comtat Venaissin.png Comtat Venaissin
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Blason département fr Vaucluse.svg Vaucluse
Commune CoA fr Lioux.svg Lioux

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Javon

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Château de Javon

Géolocalisation sur la carte : Vaucluse

(Voir situation sur carte : Vaucluse)
Château de Javon

Le château de Javon est situé sur les hauteurs de la commune de Lioux, au nord du village en direction de Sault.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1475, Javon fut inféodée par Léon X à François Baroncelli, en récompense de ses services. La construction du château date probablement de cette époque[1].

Au début du XVIe siècle (1551), l'ensemble de la seigneurie fut cédée aux Baroncelli (devenus depuis Baroncelli-Javon). Ce fief faisait alors partie du Comtat Venaissin. Cette famille était originaire de Toscane, où ses membres servirent les républiques de Florence et de Pise, tire son nom d'un château situé dans le voisinage de Florence[1].

Le 19 avril 1570, en pleine guerre de religion, le château est surpris par une cavalerie ennemie[2]. Par la suite, le 1er mai, le château est brûlé par les gens de Mérindol[3].

Au XIXe siècle, le château de Javon est acheté en 1841 par M. Vayson, qui le possède tout comme celui de Murs. À l'époque, l'on disait qu'il pouvait aller de l'un à l'autre sans quitter ses terres.

Architecture et classement[modifier | modifier le code]

La façade septentrionale s'ouvre par une porte d'entrée, en arc en anse de panier gâblé en accolade typique de la Renaissance provençale[1]. Le 4 août 1978, la porte et la fenêtre Renaissance sur cour sont inscrites comme monument historique[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]