Château de Hohenfels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Hohenfels
Image illustrative de l'article Château de Hohenfels
Le château de Hohenfels, lithographie de Jacques Rothmueller
Période ou style Semi-troglodytique
Type Château fort
Début construction fin du XIIIe siècle
Destination actuelle Ruines
Protection  Inscrit MH (1985, vestiges avec éléments troglodytiques)
Coordonnées 49° 00′ 11″ N 7° 36′ 50″ E / 49.003, 7.613949° 00′ 11″ Nord 7° 36′ 50″ Est / 49.003, 7.6139  [1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Basse-Alsace
Région Alsace
Département Bas-Rhin
Commune Dambach

Géolocalisation sur la carte : Alsace

(Voir situation sur carte : Alsace)
Château de Hohenfels

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Hohenfels

Le château de Hohenfels se situe au lieu-dit Hohenfels, dans la commune française de Dambach, dans le département du Bas-Rhin.

La totalité du château (vestiges et éléments troglodytiques) fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 30 décembre 1985[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château est édifié à la fin du XIIIe siècle et cité pour la première fois vers 1293. Il est détruit une première fois par les troupes de Strasbourg et de Haguenau en 1423 puis une seconde fois pendant la guerre des Paysans en 1525. Ce château semi-troglodytique est construit sur un entablement de grès séparé de la crête par un fossé sec taillé dans la masse rocheuse. Le château était constitué de six niveaux et permettait de surveiller les voies d'accès vers la Lorraine. Il a sans doute été remanié au XVe siècle.

Particularités encore visibles[modifier | modifier le code]

  • Les vestiges de l'ancien mur fermant la basse-cour.
  • Le mur bouclier en pierres à bossage à liseré large.
  • La citerne creusée dans le grès et son système d'arrivée d'eau.
  • Il ne subsiste de la basse-cour que des fragments de murs et une citerne.
  • La plate-forme ouest a conservé quelques vestiges ainsi qu'une salle creusée dans le rocher.
  • Le logis seigneurial, au sommet du rocher est, a conservé son mur nord en pierres de taille à bossage sur trois niveaux.

C'est le premier château d'Alsace qui a fait l'objet de fouilles archéologiques entreprises de façon scientifique.

Accès[modifier | modifier le code]

Dans le village de Dambach, se diriger vers Neunhoffen et prendre le sentier du Club vosgien balisé d'une croix jaune.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]