Château de Glienicke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Glienicke
Image illustrative de l'article Château de Glienicke
Le château de Glienicke
Nom local Schloss Glienicke
Période ou style Néoclassicisme
Architecte Karl Friedrich Schinkel
Début construction 1826
Propriétaire initial Charles de Prusse
Propriétaire actuel Fondation pour châteaux et jardins prussiens de Berlin-Brandebourg
Protection  Patrimoine mondial (1990)
Coordonnées 52° 24′ 51″ N 13° 05′ 43″ E / 52.414167, 13.09527852° 24′ 51″ Nord 13° 05′ 43″ Est / 52.414167, 13.095278  
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Région historique Brandebourg
Commune Berlin-Wannsee

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Château de Glienicke

Le Château de Glienicke, (en allemand : Schloss Glienicke) était le palais d'été du prince Charles de Prusse. Le château est situé au sud-est de Berlin à la limite de Potsdam dans la commune de Wannsee et le quartier de Babelsberg, près du célèbre pont de Glienicke.

Au XVIIIe siècle, se dressaient dans ce vaste domaine, un pavillon de chasse de Glienicke et un manoir. L'architecte allemand Karl Friedrich Schinkel entreprit une rénovation totale du manoir en 1826 pour le compte de Charles de Prusse. L'ancien manoir fit place à plusieurs bâtiments, le logis principal, des dépendances et des écuries.

De simple manoir, le bâtiment devint un palais d'été de style néo-classique. En façade, se dressent deux lions d'or, qui ont également été conçus par Schinkel. Les statues des lions sont basées sur celles de la fontaine aux Lions de la Villa Médicis.

Le château de Glienicke renferme de nombreuses œuvres d'art que le prince rapporta de ses nombreux voyages à l'étranger.

Le château et le parc sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO et sont gérés par la Fondation pour châteaux et jardins prussiens de Berlin-Brandebourg depuis 1990.

Autres façades du château de Glienicke.
Gravure sur cuivre du château de Glienicke en 1874.

Voir aussi[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :