Château de Fléville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Fléville
Image illustrative de l'article Château de Fléville
Période ou style Renaissance
Type Château
Architecte inconnu
Début construction 1320
Fin construction 1533
Propriétaire initial Nicolas de Lutzelbourg
Destination initiale Habitation
Propriétaire actuel Famille de Lambel depuis 1802
Destination actuelle Habitation
Protection Logo monument historique Classé MH (1982)
Logo monument historique Classé MH (1991, Jardin)
Logo monument historique Classé MH (2007)
Logo affichant deux demies silhouettes d'arbre Jardin remarquable
Site web www.fleville.com
Coordonnées 48° 37′ 35″ N 6° 12′ 08″ E / 48.6265, 6.202148° 37′ 35″ Nord 6° 12′ 08″ Est / 48.6265, 6.2021  [1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Blason Lorraine.svg Duché de Lorraine
Région Lorraine
Département Meurthe-et-Moselle
Commune Fléville-devant-Nancy

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Fléville

Géolocalisation sur la carte : Lorraine

(Voir situation sur carte : Lorraine)
Château de Fléville

Le Château de Fléville est situé à Fléville-devant-Nancy, Meurthe-et-Moselle, en Lorraine.

Sept siècles d'histoire caractérisent le château actuel (1533). Ce magnifique château de style première Renaissance française, adossé à un donjon féodal de 1320, rivalise avec la beauté des châteaux de la Loire. Il est également l'un des rares châteaux lorrains épargnés par Richelieu sur ordre de Louis XIII à l'issue de la guerre de Trente Ans.

Château[modifier | modifier le code]

Le donjon carré d'origine et les douves asséchées

La façade, achevée en 1533, typique de la première renaissance française, est parcourue en totalité par un balcon unique en son genre et reflète l'influence italienne sur la renaissance Lorraine. Le château a également été souvent comparé à Azay-le-Rideau pour la pureté de ses lignes. Le château conserve en plus du donjon de 30 mètres, les douves asséchées du château féodal. La cour, ouverte au XVIIIe siècle, est ornée de vases rocaille. L'intérieur, entièrement meublé, est ouvert au public : les boiseries Renaissance, la chapelle, la salle des États de Lorraine qui présente les Blasons de Lorraine, ainsi que la chambre de Stanislas Leszczyński, donnent de la vie à cette demeure.

Il est habité par la famille Label de Lambel depuis 1812. Le château fait l’objet de classements au titre des monuments historiques depuis 2 février 1982 et 26 juin 2007[2].

Jardin[modifier | modifier le code]

Décor en trompe-l'œil

Autour du château se découpe un parc labélisé « jardin remarquable »[3]. Ce grand parc présente un jardin potager, un verger, une roseraie. Le parc était initialement un jardin à la française, mais a été partiellement transformé en jardin romantique de 20 hectares.

Une promenade dans le parc permet également d'apprécier, à l'arrière de l'orangerie, un décor en trompe-l'œil créé vers 1680 et restauré en 2004, ainsi qu'un belvédère. Le parc lui-aussi fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis octobre 1991[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Galerie des Ducs de Lorraine au château de Fléville, Vagner, Nancy, 1857, 101 p.
  • Victor-Melchior Jacques (abbé), Cérutti et le salon de la duchesse de Brancas à Fléville (1778-1784), impr. de Berger-Levrault, Nancy, 1888, 53 p. (extrait des Annales de l'Est)
  • Georges Poull, Fléville : son histoire et ses seigneurs, XIIIe-XIXe s. : histoire détaillée de cette demeure et de ses possesseurs, les Fléville, les Lutzelbourg et les Beauvau, G. Poull, Rupt-sur-Moselle, 1988, 143 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :