Château de Dyo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vestiges du château de Dyo

Le château de Dyo est situé sur la commune de Dyo en Saône-et-Loire, sur une butte, dans le village.

Description[modifier | modifier le code]

De la vaste enceinte ovale qui ceignait autrefois l'ensemble du sommet de la butte, il ne reste aujourd'hui que des pans de la partie méridionale, qui fut peut-être le château proprement dit. On distingue encore les bases des trois tours circulaires. À l'ouest se dresse une haute tour-porche de plan presque carré, percée de rares ouvertures et qui paraît avoir été bâtie au XIIIe siècle. Des maisons d'habitation et des granges – certaines étant fondées sur les bases des murailles – ainsi que des potagers occupent l'enceinte.

Le château, propriété privée, ne se visite pas.

Historique[modifier | modifier le code]

Château de Dyo - La tour-porche

L'occupation du site paraît remonter à l'époque carolingienne.

  • Fin du XIe siècle : le fief appartient à la maison de Dyo (également orthographié « Dio »).
  • 1336 : suite au mariage de Guyot de Dyo avec Alix Palatin, les Dyo ajoutent à leur patronyme celui de Palatin.
  • Milieu du XVIIe siècle : par mariage, Marie-Élisabeth Palatin de Dyo apporte la seigneurie à Louis-Antoine-Hérard Damas d'Anlezy.
  • 1789 : Marie-Angélique de Gassion, veuve de Louis Damas d'Anlezy, en est propriétaire.
  • XVIIIe siècle : le château tombe en ruines.
  • Milieu du XXe siècle : début des rénovations du château de Dyo, réhabilitation du Donjon et d'une partie des fortifications.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • VIGNIER Françoise (sous la dir. de) : Le Guide des Châteaux de France, 71 Saône-et-Loire, Editions Hermé, Paris, 1985.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

46° 21′ 19″ N 4° 16′ 12″ E / 46.35528, 4.27 ()