Château de Donnington

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec le château de Donington dans la ville de Castle Donington.
Château de Donnington
Nom local Donnington Castle
Début construction 1386
Propriétaire initial Richard Abberbury l’Ancien[1]
Propriétaire actuel English Heritage
Destination actuelle tourisme
Coordonnées 51° 25′ 11″ N 1° 20′ 17″ O / 51.41972, -1.3380651° 25′ 11″ Nord 1° 20′ 17″ Ouest / 51.41972, -1.33806  
Pays Royaume-Uni
Nation constitutive Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Région Angleterre du Sud-Est
Comté Berkshire
Localité Donnington (en), nord de Newbury

Géolocalisation sur la carte : Berkshire

(Voir situation sur carte : Berkshire)
Château de Donnington

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Château de Donnington

Le château de Donnington est un château médiéval en ruines, situé dans le village britannique de Donnington (en), à l’extrême nord de Newbury, dans le comté anglais du Berkshire. Il faut aujourd’hui partie des propriétés de l’English Heritage.

Historique[modifier | modifier le code]

Le château de Donnington a été construit par Richard Abberbury l’Ancien[1] suite à une autorisation de créneler délivrée par le roi d’Angleterre Richard II, en 1386.

Le château a ensuite été acheté par Thomas Chaucer (en), fils du poète Geoffrey Chaucer, comme résidence pour sa fille Alice de la Pole, future duchesse de Suffolk. Il se transmet à la famille Tudor, et devient ainsi propriété royale. Le roi Henri VIII s’y rend, ainsi que sa fille, future reine Élisabeth Ire ; cette dernière demande même à y vivre en 1554 durant son emprisonnement par sa sœur, Marie Ire, mais n’y est pas autorisé.

Lorsqu’éclate de la Première Révolution anglaise, le château est propriété de la famille de parlementaires Packer. Après la première bataille de Newbury (en), le 20 septembre 1643, il est pris par le roi et gardé par John Boys (en) ; bien qu’assiégé pendant la majeure partie de la guerre, le château arrive à maintenir le calme sur les routes de Londres au Sud-Ouest de l’Angleterre et d’Oxford à Southampton. Pendant la seconde bataille de Newbury (en), le 27 octobre 1644, les armées des assaillants parlementaires sont repoussées ; mais après un siège de 18 mois, la garnison se rend et rejoint les forces royalistes à Wallingford.

En 1646, le Parlement vote la démolition du château. Il n’en reste que la porte et les fondations, propriétés de l’English Heritage.

Wikimedia Commons possède d’autres illustrations sur le château de Donnington.

Informations externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Richard Abberbury l’Ancien (en) (1331 † 1399) est fait chevalier en 1359 par Édouard de Woodstock. À la mort de celui-ci, il sert sa veuve Jeanne de Kent et son fils, qui devient roi d’Angleterre en 1377 sous le nom de Richard II. Ce dernier épouse Anne de Bohême en 1382, et Richard Abberbury devient chambellan de la reine, ainsi que l’un des principaux conseillers du roi. En 1386, il est autorisé à faire construire Donnington. Voyez à son sujet cet article en anglais de David Nash Ford.

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Donnington Castle » (voir la liste des auteurs)