Château de Créminil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Créminil
Image illustrative de l'article Château de Créminil
Nom local Château de Créminil
Début construction 1443
Propriétaire initial Commune
Protection Logo monument historique Classé MH (2005)
Coordonnées 50° 35′ 31.33″ N 2° 19′ 42.37″ E / 50.5920361, 2.3284361 ()50° 35′ 31.33″ Nord 2° 19′ 42.37″ Est / 50.5920361, 2.3284361 ()  
Pays Drapeau de la France France
Région historique Nord-Pas-de-Calais
Commune Estrée-Blanche

Géolocalisation sur la carte : Nord-Pas-de-Calais

(Voir situation sur carte : Nord-Pas-de-Calais)
Château de Créminil

Le château de Créminil est situé à Estrée-Blanche, dans le Pas-de-Calais, arrondissement de Béthune en France.

Il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 19 avril 2005[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Ce nom trouve son origine dans les fondations faites de pierres calcaires : "Cré" = Craie, "Minil" = Manoir, soit "le manoir de craie".

Historique[modifier | modifier le code]

Le château de Créminil est attesté à partir de 1329.

C'est la famille Le May qui fit construire en 1443 ce château qui fut restauré après les dégâts causés par les troupes du XVIe siècle. Les habitants successifs de ce château furent : la famille Le May, en 1540 Hugues de Buleux, en 1670 Antoine de Vignacourt et la famille Le Merchier de 1687 à la Révolution[réf. nécessaire].

Durant la guerre de Succession d'Espagne lors du Siège de Lille (1708), le 2 septembre, le prince Eugène de Savoie-Carignan porta deux colonnes de son armée vers Estrée-Blanche et une autre colonne sous la conduite du Duc de Malborough se dirigea vers Divion[2]. Le Duc de Malborough aurait même campé à Estrée-Blanche le 21 juillet 1708[3].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château de Créminil est entouré par une double douve en eau, et l'on y accède par un pont-levis. Il est construit suivant un plan circulaire autour d'une cour intérieure et il est flanqué de tours, de tourelles et de contreforts. La terrasse surplombant la douve a été créée au XVIIIe siècle, des ouvertures ont été percées et il ne subsiste comme défenses que les ouvertures de tir de la tour nord.

Les douves et le château ainsi que le parc boisé qui l'entoure et l'allée de tilleuls, après avoir été inscrits le 27 septembre 1946, ont été classés monument historique le 19 avril 2005.

Parc et jardins[modifier | modifier le code]

Le parc du château de Créminil (c'est-à-dire l'allée de tilleuls qui mène au château, le parc qui l'entoure et le parc boisé délimité par la rivière la Laquette) est classé monument historique et inscrit au pré-inventaire des jardins remarquables[1].

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Notice no PA00108271 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Madgett -Histoire de Jean Churchill, duc de Marlborough - 1808 - Volume 3 page 224 - archive cantonale et universitaire de Lausanne -numérisé par Google Books
  3. Fraciades Fleurus Duvivier -Observations sur la guerre de succession d'Espagne, volume 2 page 268 -1830 -Édité chez J. Corréaerd - archive de l'université de Gand - numérisé par Google Books

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]