Château de Châtillon-d'Azergues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Châtillon-d'Azergues
Image illustrative de l'article Château de Châtillon-d'Azergues
Château de Chatillon
Période ou style Médiéval
Type Château fort
Début construction XIIIe siècle
Fin construction XVe siècle
Propriétaire initial Famille de Châtillon
Destination initiale Résidence
Propriétaire actuel Personne privée
Destination actuelle Fermé au public
Protection Logo monument historique Classé MH (1862)
Logo monument historique Classé MH (1937)
[1]
Coordonnées 45° 52′ 44″ N 4° 38′ 43″ E / 45.878934, 4.64519945° 52′ 44″ Nord 4° 38′ 43″ Est / 45.878934, 4.645199  [2]
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Rhône
Commune Châtillon

Géolocalisation sur la carte : Rhône

(Voir situation sur carte : Rhône)
Château de Châtillon-d'Azergues

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Châtillon-d'Azergues

Le château de Châtillon-d'Azergues est un ancien château fort, du XIIe siècle, dont les ruines se dressent sur la commune de Châtillon dans le département du Rhône en région Rhône-Alpes.

Au titre des monument historique : la chapelle Saint-Barthélémy dite Notre-Dame-de-Bon-Secours fait l’objet d’un classement par la liste de 1862 ; les ruines du château, à l'exception de la chapelle déjà classée font l’objet d’un classement par arrêté du 1er octobre 1937[1].

Situation[modifier | modifier le code]

Le château de Châtillon-d'Azergues est situé dans le département français du Rhône sur la commune de Châtillon, anciennement Châtillon-d'Azergues, au plus haut du bourg, près de l'église[Note 1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Une famille de Châtillon serait citée dès la fin du Xe ou XIe siècle[3]. En 1173[3] le château relève du comte de Forez qui le cède à l'archevêque de Lyon. Au XIIIe siècle[3] la famille d'Oingt en à la possession avant qu'il ne passe par mariage à celle d'Albon. En 1260[3] il est fait mention du donjon dans un acte stipulant que « les habitants de Châtillon sont tenus à travailler aux réparations du château, mais rien ne peut leur être imposé pour le donjon qui sert exclusivement de retraite au seigneur ».

Description[modifier | modifier le code]

L'ensemble se compose d'une enceinte polygonale sur laquelle s’appuie plusieurs logis des XIIIe au XVIe siècle[3]. Un donjon cylindrique du XIIIe siècle[3], haut de 30 mètres et de 9,50 mètres de diamètre et des murs épais de 1,50 mètres se dresse à l'intérieur de l'enceinte. Seul son rez-de-chaussée était voûté. Au XVe siècle[3] on lui accole une tour d'escalier hexagonale qui dessert aussi les logis. La partie la plus ancienne du château est un bâtiment rectangulaire du XIIe siècle[3] muni de contreforts très plat, reliés entre eux par des arcatures formant décor dit en « frise lombarde ».

La chapelle Saint-Barthélémy, dite Notre-Dame-de-Bon-Secours, datée du XIIe siècle, située à côté du château est l'ancienne chapelle castrale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. C'est l'ancienne chapelle castrale romane, restaurée au XIXe siècle.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Château et sa chapelle », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. Coordonnées trouvées sur Géoportail.
  3. a, b, c, d, e, f, g et h Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et des fortifications du Moyen Âge en France,‎ 1987, 1304 p. (ISBN 2865350703), p. 313.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]