Château de Castelbouc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Castelbouc
Image illustrative de l'article Château de Castelbouc
Les ruines du château sur son piton rocheux
Période ou style médiéval
Propriétaire initial famille de Castelbouc
Coordonnées 44° 20′ 23.71″ N 3° 27′ 51.56″ E / 44.3399194, 3.464322244° 20′ 23.71″ Nord 3° 27′ 51.56″ Est / 44.3399194, 3.4643222  
Pays Drapeau de la France France
Région historique Gévaudan
Région Languedoc-Roussillon
Département Lozère
Commune Sainte-Enimie

Le château de Castelbouc est un château situé au-dessus du village éponyme, sur la commune de Sainte-Enimie en Lozère, en France. Il est aujourd'hui en état de ruine, et est quasiment inaccessible.

Situation[modifier | modifier le code]

Le château est situé sur la commune de Sainte-Enimie, en Lozère, surplombant les gorges du Tarn, dans l'ancienne province du Gévaudan.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première trace du château remonte XIIe siècle, il est alors une possession d'Étienne de Castelbouc, vassal d'Élie de Montbrun. Ce dernier est commandeur des Templiers du Larzac.

Au XVIe siècle, les États particuliers du Gévaudan ordonnent la destruction de nombreux châteaux de la province. C'est sans doute de par l'une de leur décision que celui de Castelbouc est détruit en 1592. Tout ceci afin qu'il ne puisse pas servir de refuge aux protestants durant les guerres de religions.

La légende[modifier | modifier le code]

Du temps des Croisades, tous les hommes seraient partis guerroyer, sauf le seigneur de Castelbouc. La légende raconte qu'il aurait dû contenter toutes les femmes du village, en manque d'homme, et qu'il en serait mort d'épuisement. Le soir venu, son fantôme en forme de bouc aurait survolé le château, donnant son nom au lieu.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]