Château de Cantorbéry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Cantorbéry
Image illustrative de l'article Château de Cantorbéry
La forteresse en pierre du château de Canterbury
Nom local Canterbury Castle
Période ou style En ruines
Type château fort
Début construction XIe siècle
Coordonnées 51° 16′ 32″ N 1° 04′ 28″ E / 51.27556, 1.07444 ()51° 16′ 32″ Nord 1° 04′ 28″ Est / 51.27556, 1.07444 ()  
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Région Angleterre du Sud-Est
Comté Kent
Commune Canterbury

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Château de Cantorbéry

Géolocalisation sur la carte : Kent

(Voir situation sur carte : Kent)
Château de Cantorbéry

Le château de Canterbury (Canterbury Castle) est un des monuments historiques de la ville britannique de Canterbury, dans le comté de Kent en Angleterre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les jardins Dane-John, site possible de la motte originale

Époque normande[modifier | modifier le code]

Une motte castrale est d’abord érigée en 1066 ; il s’agit peut-être de la motte visible dans les jardins Dane-John non loin du bâtiment en pierre, « Dane John » étant alors une déformation du français « donjon », mais ce tertre pourrait également être les restes d’un site funéraire romain.

L’intérieur des ruines

Le bâtiment en pierre[modifier | modifier le code]

Le vaste donjon est construit en grande partie sous le règne d’Henry Ier et fait partie d’un ensemble de trois forteresses royales érigées dans le Kent. Dès le XIIIe siècle, le château devient la prison du comté. Il est cédé aux barons français lors de la guerre civile de 1215–1217. En 1380 il se voit doté d’une nouvelle porte.

Au XIXe siècle, le château passe entre les mains d’une compagnie du gaz qui le transforme en entrepôt. L’étage supérieur disparaît à cette époque. Le château est aujourd’hui propriété publique et accessible aux visiteurs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Informations externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :