Château de Camber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Camber
Image illustrative de l'article Château de Camber
Le château de Camber en 2007
Nom local Camber Castle
Période ou style Fortin militaire du XVIe siècle
Début construction 1512
Fin construction 1514
Propriétaire initial Sir Edward Guldeford
Destination initiale protection du port
Propriétaire actuel English Heritage
Destination actuelle Tourisme
Coordonnées 50° 56′ 01″ N 0° 44′ 01″ E / 50.933536, 0.733696 ()50° 56′ 01″ Nord 0° 44′ 01″ Est / 50.933536, 0.733696 ()  [1]
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation constitutive Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Région Angleterre du Sud-Est
Comté Sussex de l’Est
Commune Camber

Géolocalisation sur la carte : Sussex de l'Est

(Voir situation sur carte : Sussex de l'Est)
Château de Camber

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Château de Camber

Le château de Camber est un fort construit au début du XVIe siècle sur le territoire de la commune britannique de Camber, entre Rye et Winchelsea dans le Sussex de l’Est en Angleterre, pour en défendre le port : il est l’un des « châteaux henriciens (en) », bâtis par Henri VIII d’Angleterre pour protéger le sud de l’Angleterre. Il fait partie aujourd’hui des propriétés de l’English Heritage.

Historique[modifier | modifier le code]

Construction[modifier | modifier le code]

Entre 1512 et 1514, Sir Edward Guldeford construit une tour circulaire, pour défendre le port. Cette tour est incorporée dans un nouveau fort construit entre 1539 et 1544. Il est agrandi, prenant une forme presque symétrique. Quatre tourelles s’ajoutent à la tour originelle, liées par une fortification octogonale, offrant un passage couvert. Enfin, quatre bastions semi-circulaires servant de plateforme d’artillerie sont ajoutés devant chacune des nouvelles tours. La mer s’étant reculée au sud, la tour centrale a été rehaussée pour maintenir la portée des canons.

Abandon[modifier | modifier le code]

À la fin du XVIe siècle, l’ensablement de Camber rend le fort inutile, et il est abandonné en 1637. Il est récupéré par l’État britannique en 1967, devient propriété de l’English Heritage, et se visite de juillet à septembre.

Informations externes[modifier | modifier le code]

Lectures complémentaires[modifier | modifier le code]

  • (en) Martin Biddle, J. Hiller, I. Scott et A. Streeten, Henry VIII's Coastal Artillery Fort at Camber Castle, Rye, East Sussex : An Archaeological Structural and Historical Investigation, Londres, Oxford Archaeological Unit for English Heritage,‎ 2001
  • (en) H. M. Colvin, The History of the King's Works, vol. IV : 1485–1600, II
  • (en) lantagenet Somerset Fry, The David & Charles Book of Castles, David & Charles,‎ 1980 (ISBN 0-7153-7976-3)
  • (en) Peter Harrington, The castles of Henry VIII, Oxford, Osprey,‎ 2007 (ISBN 9781846031304)
  • (en) B. M. Morley, Henry VIII and the development of coastal defence, Londres, H.M. Stationery Office,‎ 1976 (ISBN 0116707771)

Crédit des auteurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Google Earth

Sur les autres projets Wikimedia :