Château de Barbezieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Barbezieux
Image illustrative de l'article Château de Barbezieux
Tours du château, façade ouest
Période ou style médiéval
Type château-fort
Début construction 1453
Propriétaire initial Marguerite de La Rochefoucauld
Propriétaire actuel Communauté de communes des 3B - Sud-Charente
Protection Logo monument historique Classé MH (1913)[1]
Coordonnées 45° 28′ 23″ N 0° 09′ 27″ O / 45.47306, -0.1575 ()45° 28′ 23″ Nord 0° 09′ 27″ Ouest / 45.47306, -0.1575 ()  [2]
Pays Drapeau de la France France
Région historique Saintonge, Angoumois
Région Poitou-Charentes
Département Charente
Commune Barbezieux-Saint-Hilaire

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Barbezieux

Géolocalisation sur la carte : Charente

(Voir situation sur carte : Charente)
Château de Barbezieux

Le château de Barbezieux se trouve à Barbezieux-Saint-Hilaire (Charente) et date de 1453.

Historique[modifier | modifier le code]

Un château a existé à l'emplacement du château actuel dès le XIe siècle, mais il n'en reste rien.

Le château actuel fut construit sur ordre de Marguerite de La Rochefoucauld, dame de Barbezieux et de Montendre, pour donner du travail lors de la disette en 1453 et la fin de la guerre de Cent Ans dans la région. Il passa de main en main et devint la propriété de Richelieu, puis fut acheté par François Michel Le Tellier, marquis de Louvois et fut érigé en marquisat en 1678. En 1718 il revint aux La Rochefoucauld.

Il est vendu à la Révolution. Le châtelet sud-est servit de prison jusqu'en 1820.

Le théâtre, façade sud

En 1829, afin d'éviter la destruction totale du château, la ville de Barbezieux entâma des pourparlers avec la famille Levraud, propriétaire alors, et le lui acheta en 1845. Le corps de logis fut abandonné mais la porte nord et ses deux tours ont été restaurées. Un théâtre à l'italienne a été construit sur l'ancienne grange. Un hospice et un pensionnat de filles indigentes y furent également installés[3]. L'hôpital y resta jusqu'en 1908, et le théâtre a été réaménagé en 1900.

Un nouveau bâtiment fut construit vers 1922.

Le château est aujourd'hui en partie propriété de la Communauté de communes des 3B - Sud-Charente[réf. nécessaire] et en partie propriété d'une personne privée.

Le château de Barbezieux fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 30 décembre 1913[4].

Architecture[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui encore, ce château se présente comme une imposante forteresse.

La courtine nord avec le chemin de ronde couvert, terminé à l'est par une tour demi-cylindrique, ainsi que l'ancienne grange sont la portion restante de l'enceinte intérieure.

Les deux hautes tours rondes sont recouvertes d'un toit unique. Ce toit couvre aussi le passage central formant ainsi un pavillon. On remarque les ouvertures pour canonnières.

Un grand bâtiment rectangulaire a, lui, été très transformé.

Il a été classé monument historique en 1913[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Châteaux, manoirs et logis : La Charente, éditions Patrimoine et Médias,‎ 1993, 499 p. (ISBN 2-910137-05-8)
  • Jean-Hippolyte Michon, Statistique monumentale de la Charente, Paris, Derache (réimprimé en 1980 par Bruno Sépulchre, Paris),‎ 1844, 334 p. (lire en ligne), p. 221

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Château de Barbezieux », base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Coordonnées prises sur Géoportail
  3. Jules Martin-Buchey, Géographie historique et communale de la Charente, édité par l'auteur, Châteauneuf,‎ 1914-1917 (réimpr. Bruno Sépulchre, Paris, 1984), 422 p., p. 70-72
  4. « Notice no PA00104238 », base Mérimée, ministère français de la Culture