Château d'Uppsala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château d'Uppsala
Image illustrative de l'article Château d'Uppsala
Protection Byggnadsminne
Site web www.uppsalaslott.com/
Coordonnées 59° 51′ 12″ N 17° 38′ 07″ E / 59.853333, 17.63527859° 51′ 12″ Nord 17° 38′ 07″ Est / 59.853333, 17.635278  
Pays Drapeau de la Suède Suède
Commune (Suède) Uppsala

Géolocalisation sur la carte : Suède

(Voir situation sur carte : Suède)
Château d'Uppsala
Le château d'Uppsala

La construction du château d’Uppsala commence sous le règne de Gustave Ier Vasa (1521 - 1560). On choisit pour l’édifier une colline située au sud de la ville, baignée par le fleuve Fyrisån. On prétend traditionnellement que la première pierre a été posée en 1549, mais les travaux ont en fait été entamés dès 1547.

En 1548 commence la construction de la tour sud-ouest sous la direction de Henrik von Cöllen, qui avait déjà dirigé les travaux du château de Gripsholm. Il est remplacé en 1550 par Pavel Schütz, qui agrandit le château et lui accole au nord de vastes dépendances. Il ajoute également deux bastions, et édifie une muraille autour de l’ensemble du bâtiment. À cette époque, le château n’est pas orienté nord-sud, comme de nos jours, mais est-ouest. Seuls de rares vestiges de cette construction, parmi lesquels la muraille surmontée d’un clocher de bois, subsistent encore aujourd’hui.

En 1572, un incendie fait subir de sérieux dommages au château. Le roi Jean III charge alors Franz Parr (dit aussi Franciscus Pahr) de reconstruire l'édifice détruit par les flammes. Parr est recruté au Mecklembourg, où il a construit le château de Güstrow. Aujourd’hui encore, on retrouve à Uppsala des détails semblables à ceux du château de Güstrow, telle la Porte du Roi Jean. À l’époque, la partie la plus noble du château est l’église, qui s’éleve sur trois étages et abrite la salle du trône. Il n’en subsiste aujourd’hui que quelques ornements en stuc. À la mort de Parr en 1580, la tour est n’est pas encore terminée.

La construction se poursuit sous les règnes de Charles IX et de Gustave II Adolphe. C’est à cette époque qu’est bâti ce qu’on appelle le Château Long, qui s’étend vers le nord à partir de la tour est. La construction est terminée avec l’édification de la tour nord, achevée en 1614.

En 1665 sont créés les jardins du château, où se trouve aujourd’hui le Jardin botanique.

Le 16 mai 1702, le château est à nouveau la proie des flammes, cette fois à la suite du grand incendie qui dévaste Uppsala. La restauration de l'édifice est jugée impossible, aussi les briques de ses murailles sont-elles employées pour la construction de l’hôpital d’Uppsala et du Palais royal de Stockholm. La tour sud-ouest est démolie peu de temps après. Ce n’est qu’en 1744 que le prince Adolphe-Frédéric décide de restaurer ce qui reste du château.

Les travaux durent de 1749 à 1762 sous la direction de l'architecte Carl Hårleman. Le Château Long est alors restauré, de même que la tour nord. Mais les travaux sont interrompus totalement après 1762, pour ne reprendre qu’en 1815 ; c'est alors qu'est achevée la tour sud (1815-1820), qui fera office de prison jusqu'en 1866.

L’un des vestiges du mur d’enceinte est rehaussé depuis 1756 d’un clocher de bois muni d’une cloche fondue en 1588 sur ordre de la reine Gunilla. Cette cloche retentit le 30 avril, le soir de la fête de Walpurgis.
Depuis le début du vingtième siècle, le château abrite diverses institutions de l’université d’Uppsala, ainsi qu’un musée des Beaux-Arts et la résidence du gouverneur du comté d’Uppsala.

C'est aujourd'hui la résidence du préfet du comté d’Uppsala. Au début du XXe siècle, le père de Dag Hammarskjöld était le préfet de ce comté. Le château est donc également la maison d'enfance de l'ancien secrétaire général de l'ONU.