Château d'Izushi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Nishisumiyagura reconstruit.
Panorama du château d'Izushi.

Le château d'Izushi (出石城, Izushi-jō?) est un yamashiro, c'est-à-dire un château situé sur une colline, situé à Izushi dans la préfecture de Hyōgo au Japon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant plus de 200 ans la famille Yamana réside au château d'Izushi. En 1569, le château tombe sous les attaques de Toyotomi Hideyoshi, le successeur d'Oda Nobunaga. Après la chute du château de Konosumi, Yamana Suketoyo en construit un autre au mont Ariko au sud-est mais celui-ci tombe à son tour aux mains de Hideyoshi en 1580. En 1604, Koide Yoshihide construit le château d'Izushi au pied du mont Ariko.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

En 1979, une yagura dans le Honmaru et le Tojomon sont reconstruits. L'enceinte du château héberge un petit sanctuaire avec 37 torii et un chemin de 157 marche en pierre pour y accéder[1]. La porte rouge vif contraste avec les murs du château qui est bien connu comme lieu d'observation des cerisiers en fleur au printemps. Chaque 3 novembre, un festival est organisé avec une représentation de sankin kotai.

À part ces reconstitutions, il ne subsiste que des ruines du château, tandis que la ville d'Izushi conserve sa disposition en grille, conçue à des fins militaires autour du château. Sur les restes du mihariyagura se tient la Shinkoro, une tour horloge japonaise de style traditionnel. À la suite de la restauration de Meiji, une horloge de style occidentale y a été installée. Elle est considérée comme le symbole de la ville.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :