Château d'Igé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château d'Igé
Image illustrative de l'article Château d'Igé
Château d'Igé
Protection non
Coordonnées 46° 23′ 59″ N 4° 44′ 25″ E / 46.399861, 4.740278 ()46° 23′ 59″ Nord 4° 44′ 25″ Est / 46.399861, 4.740278 ()  
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne
Département Saône-et-Loire
Commune Igé

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château d'Igé

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Château d'Igé

Le château d'Igé est situé sur la commune d'Igé en Saône-et-Loire, au nord du village, en fond de vallée.

Description[modifier | modifier le code]

Château d'Igé - Enceinte extérieure

Entouré de fossés que franchissaient deux ponts de pierre, qui avaient remplacé d'anciens ponts-levis, la construction consistait encore au début du XIXe siècle en un vaste quadrilatère cantonné de tours rondes. Il n'en reste que la partie sud flanquée de trois tours circulaires et des éléments assez défigurés du flanc nord et de la tour de l'angle nord-est. Entre les deux premières tours de flanc sud, s'ouvre, dans un petit bâtiment étroit, une porte charretière qui fut sans doute l'entrée principale de la maison forte. Les seconde et troisième tours défendent les angles extérieurs d'un corps de logis de plan presque carré. À cet ensemble, sont adossés un petit bâtiment carré et une construction avec abside. Un fossé encore en partie en eau sépare le château proprement dit d'une terrasse flanquée à l'est de deux pavillons carrés.

Le château est une propriété privée et ne se visite pas.

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1235 : un acte de procédure portant le sceau de Saint Louis mentionne que la puissante abbaye de Cluny veut interdire au comte de Mâcon, seigneur d'Igé, d'entreprendre ou de poursuivre la construction d'une maison forte au mépris des droits que les moines prétendent avoir sur le terrain.
  • 1368 : la maison forte est tenue par Geoffroy de Lugny qui en rend hommage au roi puis à l'abbé de Cluny.
  • 1536 : la terre passe par mariage à Guillaume de Maugiron, issu d'une famille dauphinoise.
Château d'Igé - Le fossé.
  • 1654 : Jean-Baptiste-Gaston de Maugiron, dernier représentant de cette famille, fait recouvrir le corps de logis et les tours.
  • 1659 : le précédent vend le château à Louis Droyn.
  • Fin du XVIIe siècle : c'est une demeure à demi ruinée qu'acquiert Louis de La Bletonnière, avocat au Parlement.
  • 1789 : le château est saccagé et pillé par les paysans révoltés qu'on surnomment alors les Brigands ; c'est le début d'une jacquerie, dite la Grande Peur du Mâconnais; François Charles Albert de La Bletonnière, fils d'Abel de La Bletonnière, se réfugie dans les bois.
  • 1860 : après le dernier descendant du précédent à posséder le château, celui-ci est divisé en lots et vendu à deux acquéreurs différents ; les douves sont comblées, les bâtiments abaissés et les allées d'arbres abattues.
  • 1972 : restauration et transformation du chateau en hotel par Henri Jadot.
  • 1990 : propriété de Françoise Germont ; la demeure est transformée en hôtel de charme.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les environs de Mâcon, de F. Perraud (1912)

Voir aussi[modifier | modifier le code]