Château d'Hohenwerfen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château d’Hohenwerfen
Image illustrative de l'article Château d'Hohenwerfen
Château d’Hohenwerfen.
Nom local Burg Hohenwerfen
Période ou style Moyen Âge
Type Forteresse
Architecte Gebhard of Salzburg
Début construction 1075
Fin construction 1078
Destination initiale Défense
Destination actuelle Parc d'aventure
Coordonnées 47° 28′ 58″ N 13° 11′ 18″ E / 47.48272, 13.1882147° 28′ 58″ Nord 13° 11′ 18″ Est / 47.48272, 13.18821  
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Land (Autriche) Salzbourg
Commune Werfen

Géolocalisation sur la carte : Autriche

(Voir situation sur carte : Autriche)
Château d’Hohenwerfen

Le château d'Hohenwerfen (en allemand : Burg Hohenwerfen) est un château médiéval autrichien situé à Werfen dans la vallée de Salzach, à environ 40 km au sud de Salzbourg. Le château est entouré par les Alpes de Berchtesgaden et le massif de Tennen. La fortification est voisine de celle de la forteresse d'Hohensalzburg, toutes deux du XIe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ancienne fortification a été construite entre 1075 et 1078 pendant la Querelle des Investitures par ordre de l'archevêque Gebhard de Salzbourg comme rempart stratégique, au sommet d'un rocher de 155 mètres de haut. Gebhard, un allié du pape Grégoire VII et de l'antiroi Rodolphe de Rheinfelden, a eu trois grands châteaux étendus pour protéger l'archevêché de Salzbourg contre les forces du roi Henri IV du Saint-Empire : Hohenwerfen, Hohensalzburg et le château de Petersberg à Friesach dans le Duché de Carinthie. Néanmoins Gebhard a été expulsé en 1077 et ne put y retourner qu'en 1086 pour y mourir deux ans plus tard.

Le château fut également utilisé comme prison, ce qui lui donna une réputation sinistre. La prison a vu passer plusieurs seigneurs bien placés et des notables comme l'archevêque Adalbert III arrêté en 1198, le comte Albert de Friesach en 1253, le gouverneur du Duché de Styrie Siegmund von Dietrichstein, pendant la Guerre des Paysans allemands en 1525 et le prince-évêque Wolf Dietrich de Raitenau qui y mourut en 1617 après six ans d'emprisonnement.

L'archiduc Eugène d'Autriche-Teschen devient propriétaire de la forteresse en 1898. En 1931, un incendie endommage le château qui est revendu restauré à l'administration de Salzburg en 1938. Après la Seconde Guerre mondiale, il fut utilisé comme camp d'entraînement de la gendarmerie autrichienne jusqu'en 1987.

Agrandi et rénové à plusieurs reprises au cours des siècles, le château est devenu aujourd'hui un parc d'aventure. Parmi les nombreuses attractions, se trouvent la visite guidée de sa collection d'armes, le musée de la fauconnerie historique de Salzbourg et une taverne.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Films[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]