Château d'Hellbrunn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château d'Hellbrunn
Image illustrative de l'article Château d'Hellbrunn
Vue du château d'Hellbrunn à 360°
Nom local Schloss Hellbrunn
Période ou style Architecture maniériste
Architecte Santino Solari
Début construction 1612
Propriétaire initial Marcus Sitticus
Site web www.hellbrunn.at/hellbrunn/deutsch/start/index.asp
Coordonnées 47° 45′ 44″ N 13° 03′ 39″ E / 47.7622, 13.060847° 45′ 44″ Nord 13° 03′ 39″ Est / 47.7622, 13.0608  
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Région historique Land de Salzbourg
Localité Morzg

Géolocalisation sur la carte : Autriche

(Voir situation sur carte : Autriche)
Château d'Hellbrunn

Le château d'Hellbrunn (Schloss Hellbrunn) est situé près de Morzg, au sud de Salzbourg, en Autriche.

Histoire du château d'Hellbrunn[modifier | modifier le code]

En 1612, le comte de Hohenems, le Prince-évêque de Salzburg, Marcus Sitticus décida de faire construire un palais d'été à Hellbrunn par l'architecte italien Santino Solari.

Les jardins[modifier | modifier le code]

L'eau y joue un rôle de tout premier plan. Grâce aux automates animés par la seule force de l'eau ou aux très nombreuses fontaines qu'il avait fait jaillir, le prince-évêque sut parfaitement surprendre ses hôtes et même les dérouter[1].

La pièce d'argent Château d'Hellbrunn[modifier | modifier le code]

En 2004, dans la série de pièces consacrée à l'Autriche et son peuple (Österreich und sein Volk), l'Autriche a frappé une pièce de collection en argent de 10 euro dédiée au Château d'Hellbrunn[2].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Les jardins du château d'Hellbrunn, Salzbourg » in Caroline Holmes, Folies et fantaisies architecturales d'Europe (photographies de Nic Barlow, introduction de Tim Knox, traduit de l'anglais par Odile Menegaux), Citadelles & Mazenod, Paris, 2008, p. 36-39 (ISBN 978-2-85088-261-6)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. le Jardin du Château de Hellbrunn [1]
  2. Sur le site de l'atelier Münze Österreich - Schloss Hellbrunn (2004) [2]