Château d'Aulteribe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
château d'Aulteribe
Image illustrative de l'article Château d'Aulteribe
Le château d'Aulteribe
Période ou style médiéval
Type Château fort
Début construction XVe siècle
Fin construction XIXe siècle
Protection Logo monument historique Classé MH (1949)
Coordonnées 45° 46′ 30″ N 3° 29′ 56″ E / 45.775, 3.498889 ()45° 46′ 30″ Nord 3° 29′ 56″ Est / 45.775, 3.498889 ()  [1]
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Puy-de-Dôme
Commune Sermentizon

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
château d'Aulteribe

Le château d’Aulteribe est un château fort du Puy-de-Dôme en Auvergne, dans la commune de Sermentizon. Le château d’Aulteribe, comme une centaine d’autres monuments, propriété de l’État, est géré, animé et ouvert à la visite par le centre des monuments nationaux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bâti à la fin du Moyen Âge, il fut remanié et restauré dans la deuxième moitié du XIXe siècle.

Le compositeur Georges Onslow fréquenta le Château d'Aulteribe du temps de sa célébrité de 1833 à 1852.

En 1954, le Marquis de Pierre, le dernier propriétaire, légua le château et ses collections à la Caisse nationale des monuments historiques. Il est actuellement géré par le Centre des monuments nationaux.

Il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le . L'intégralité de sa collection de mobilier fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [2].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château d'Aulteribe est un château fort du XVe siècle, de plan trapézoïdal renforcé de bastions d'angle.

Au XVIIe siècle de nombreuses ouvertures ont été percées et d'autres remaniements ont été effectués au XIXe siècle avec l'ajout d'échauguettes et de mâchicoulis et la construction de l'escalier monumental[2].

château

Meubles, tapisseries des Flandres et d’Aubusson, tableaux du XVIIe siècle au XIXe siècle, porcelaines de Chine, cartels... forment un ensemble décoratif d’une très grande qualité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]