Château d'Aubenas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château d'Aubenas
Image illustrative de l'article Château d'Aubenas
Le château d'Aubenas
Nom local Château de Montlaur
Début construction XIIIe siècle
Fin construction XVIIIe siècle
Propriétaire actuel Commune d'Aubenas
Destination actuelle Hôtel de ville
Protection Logo monument historique Classé MH (1943)
Coordonnées 44° 37′ 15″ N 4° 23′ 26″ E / 44.620803, 4.390583 ()44° 37′ 15″ Nord 4° 23′ 26″ Est / 44.620803, 4.390583 ()  
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Ardèche
Commune Aubenas

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château d'Aubenas

Figure de l'architecture civile ardéchoise, le château d'Aubenas, également appelé château de Montlaur, est situé dans la commune d'Aubenas, dans le département de l'Ardèche et la région Rhône-Alpes. Cet « édifice à métamorphoses » porte la marque des six familles seigneuriales qui l'ont habité depuis le XIIe siècle jusqu'à la Révolution.

Il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 2 mars 1943[1].

Situation[modifier | modifier le code]

Panorama sur Aubenas.

Aubenas est située sur un promontoire de roche calcaire dominant la moyenne-vallée de l'Ardèche. Le château se trouve au plus haut point de la ville, place du Château, où se tient chaque samedi matin une partie du marché de la ville.

Histoire[modifier | modifier le code]

Du XIIe siècle à la Révolution, six familles seigneuriales se succèdent. La famille de Montlaur va régner de 1084 à 1441, et construira le donjon, le mur d'enceinte ainsi que les deux tours rondes du château, alors entouré de fossés. Le château va ensuite passer entre les mains des Maubec jusqu'en 1551, des Modène suivis des Ornano jusqu'en 1665, des Harcout-Lorraine qui le lèguent ensuite en 1716 aux Vogüé, qui le gardent jusqu'en 1792. L'édifice devient propriété de la ville d'Aubenas en 1810.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le donjon à échauguettes du XIIe siècle domine le château. Sa façade est encadrée de deux tours défensives rondes en poivrière datant du XIVe siècle siècle. L'ensemble des toitures, datant du XVIIe siècle, est couvert de tuiles vernissées bourguignonnes. De la même époque, à laquelle le château perd son rôle défensif pour devenir simple résidence, datent les fenêtres à meneaux ainsi que la porte à bossage de style Louis XIII. À l'intérieur se trouve une cour renaissance, un loggia à l'italienne sur trois niveaux d'arcades et un escalier à vis du XVIIe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]