Château d'Angles-sur-l'Anglin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château d'Angles-sur-l'Anglin
Image illustrative de l'article Château d'Angles-sur-l'Anglin
Début construction XIIe siècle
Fin construction XVe siècle
Protection Logo monument historique Classé MH (1926)
Coordonnées 46° 41′ 38″ N 0° 52′ 59″ E / 46.6939, 0.8831 ()46° 41′ 38″ Nord 0° 52′ 59″ Est / 46.6939, 0.8831 ()  
Pays Drapeau de la France France
Région française Poitou
Subdivision administrative Poitou-Charentes
Département Vienne
Commune Angles-sur-l'Anglin

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château d'Angles-sur-l'Anglin

Le château d'Angles-sur-l'Anglin est un château situé à Angles-sur-l'Anglin en Vienne

Historique[modifier | modifier le code]

Le château d'Angles-sur-l'Anglin surveille la frontière du Poitou depuis le Xe siècle (il est attesté en 1025)[1]. Il est acheté par l'évêque Guillaume de Bruges à la famille de Lezay à la fin du XIIIe siècle et restera propriété de l'évêché jusqu'à la révolution.

Guichard III, seigneur d'Angles est nommé sénéchal de Saintonge durant la guerre de Cent Ans et il est nommé maréchal de Guyenne quand le Poitou devient anglais en 1356. Le château d'Angles-sur-l'Anglin est repris aux anglais sans combat par Bertrand Du Guesclin en 1372.

Au XVe siècle les évêques effectuent d'importants travaux. Hugues de Comparel fait construire le château neuf et Guillaume de Charpagne qui lui succède poursuit les travaux. Puis, durant les périodes troublées que sont les XVIe siècle et XVIIe siècle, le château est pris par les protestants, puis par les ligueurs, par les royaux puis les frondeurs. Ensuite, il est délaissé par les évêques.

Devenu carrière publique à la révolution, il est acheté en 1923 par la Société des antiquaires de l'Ouest, puis par la commune en 1986.

Il a été classé monument historique le 10 février 1926[2].

Architecture[modifier | modifier le code]

Les restes de cet ensemble architectural sont encore très imposants et comportent :

– le donjon palais carré de style roman à contreforts cylindriques qui a été remanié au XVe siècle ;
– la tour de la prison ;
– la tour de la chapelle ;
– la tour aux oignons ;
– la tour d'angle du donjon ;
– la tour porte qui ouvre sur la « tranchée aux Anglais » ;
– un petit château de la fin du Moyen Âge ;
– deux chapelles.

Visites[modifier | modifier le code]

Le château est un édifice public.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Châteaux manoirs logis, de Vienne, éditions patrimoines et médias 1993, ISBN 2-910137-11-2

Sur les autres projets Wikimedia :