Château d'Akō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château d'Akō
赤穂城
Image illustrative de l'article Château d'Akō
Début construction 1615
Fin construction 1628
Propriétaire initial Naganao Asano
Destination actuelle Démoli sous la restauration de Meiji, quelques rares bâtiments ont été reconstruit.
Coordonnées 34° 26′ 40″ N 134° 13′ 55″ E / 34.4444, 134.232 ()34° 26′ 40″ Nord 134° 13′ 55″ Est / 34.4444, 134.232 ()  
Pays Japon
Région historique Région du Kansai
Préfecture Préfecture de Hyōgo
Commune Akō

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Château d'Akō赤穂城

Le château d'Akō (赤穂城, Akō-jō?) est un château situé à Akō dans la préfecture de Hyōgo au Japon. Ce qui reste de l'édifice est aujourd'hui un site historique national.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château d'Akō ne doit pas être confondu avec une fortification plus ancienne située un peu plus au nord. Lors de la construction de ce château, il a fallu 13 ans pour achever les 12 portails et les 10 yagura (tours). Ainsi, l'édifice fut construit sur le bord de mer et, à l'époque de la construction, un bateau pouvait prendre le large à partir des docks situés à l'intérieur du château. La construction fut supervisée par Naganao Asano, qui devint daimyo de la région en 1615. Durant la restauration de Meiji, le château d'Akō fut partiellement démantelé, comme de nombreux autres châteaux. Néanmoins, plusieurs bâtiments ont été reconstruit après la seconde guerre mondiale[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]