Château Saint-Étienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château Saint-Étienne
Image illustrative de l'article Château Saint-Étienne
La vieille tour carrée du château Saint-Étienne.
Période ou style Médiéval et troubadour
Type Château
Début construction IXe
Fin construction XIXe
Propriétaire initial le Comte Géraud
Destination initiale Habitat seigneurial
Propriétaire actuel Commune d'Aurillac
Destination actuelle Muséum des volcans
Protection ISMH
Coordonnées 44° 56′ 04″ N 2° 26′ 45″ E / 44.934528, 2.44594844° 56′ 04″ Nord 2° 26′ 45″ Est / 44.934528, 2.445948  
Pays Drapeau de la France France
Région française Auvergne
Région Auvergne
Département Cantal
Commune Aurillac

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château Saint-Étienne
Le château Saint-Étienne reconstruit dans le style du Palais des papes

Le château Saint-Étienne est un château médiéval située sur la hauteur qui domine la ville d'Aurillac dans le Cantal

Descriptions[modifier | modifier le code]

Château primitif du père de Saint Géraud, il comporte une ancienne tour carrée qu'on croit être d'origine et un vaste bâtiment reconstruit au XIXe siècle à l'initiative de Louis-Furcy Grognier dans le style du Palais des papes à Avignon. En effet, on redécouvrait l'origine locale du pâtre Gerbert et on venait de lancer une souscription municipale pour lui ériger une statue.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après avoir été utilisé par l'évêque de Saint-Flour pour formers ses maîtres d'écoles, le même maire décide de la faire racheter par la ville d'Aurillac et de confier aux Frères des Écoles chrétiennes le soin d'y établir un école normale d'instituteurs qui restera dans ces lieux jusqu'au père de Georges Pompidou.

Visites[modifier | modifier le code]

La Maison des volcans a été installée en 1972 dans l'aile gauche du château par la ville d'Aurillac et le laboratoire du Professeur Brousse de université de Paris-Sud. Il vient de recevoir les collections minéralogiques de l'ancien Musée Jean-Baptiste Rames créé en 1853 par et H Deparieu.

Réaménagé en 1997, il est devenu le Muséum des volcans et propose une visite interactive à l’aide de maquettes, de minéraux, de films et de bornes informatiques :

  • Salle 1 : "La Terre, une planète agitée". Sur lonctionnement interne de la Terre et ses conséquences en surface (volcans, séismes, montagnes).
  • Salle 2 : "Le Cantal sur une terre qui change". Histoire géologique du Cantal dans le cadre global des mouvements de la croûte terrestre depuis 300 Millions d'années...
  • Salle 3 : "Des volcans et des hommes" Sur les phénomènes volcaniques et leurs conséquences. La prévision des éruptions et le fonctionnement des volcans.
  • Salle 4 : "Le Cantal, volcan aménagé". Évolution de la faune, de la flore et du paysage du Cantal depuis la période glaciaire.

Du 2 janvier au 14 juin et du 16 septembre au 28 décembre : du mardi au samedi de 14 à 18h Du 15 juin au 15 septembre : du lundi au samedi de 10h à 18h30 et le dimanche de 14h à 18h30 Ouvert dimanche de Pâques, 8 mai, jeudi de l'Ascension : 25 mai, 15 août, et 1er novembre et du 29 décembre au 1er janvier inclus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]