Château Mathelin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château Mathelin
Image illustrative de l'article Château Mathelin
Les deux tours d l'ancien château, détruit par un incendie en 1979
Nom local Château de Messancy
Début construction 1377
Propriétaire actuel Commune de Messancy
Protection Icône du bouclier bleu apposé sur un immeuble classé de la Région wallonne Patrimoine classé (1976, no 81001-CLT-0004-01)
Coordonnées 49° 35′ 38″ N 5° 49′ 14″ E / 49.593938, 5.820522 ()49° 35′ 38″ Nord 5° 49′ 14″ Est / 49.593938, 5.820522 ()  
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Région wallonne
Province Luxembourg
Localité Messancy

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Château Mathelin

Le château Mathelin ou aussi château de Messancy est ce qu'il reste d'un ancien château appartenant à la famille de Mathelin, situé dans le parc du même nom en Belgique à Messancy, dans la province du Luxembourg.

Il ne reste aujourd'hui que les deux tours extérieures de l'édifice, détruit par un incendie en 1979.

Situation[modifier | modifier le code]

Le château est situé au centre du village de Messancy, au milieu du parc. Il est bordé par la rivière Messancy ainsi que par la ligne ferroviaire 167.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières traces écrites d'un véritable château (bâtisse de seigneurs), apparaissent en 1377[1]. On sait que plusieurs châteaux furent construits puis réaménagés à cet endroit, bien que la position au fond d'une vallée soit quelque peu inhabituelle. En 1646 les troupes françaises qui envahissent la région de Longwy incendient le bâtiment de l'époque. Il restera en ruines jusqu'en 1792 lorsqu'un certain Arnould-François de Tornaco le rachète et le reconstruit. C'est alors un bâtiment en forme de U, avec une façade d’honneur et deux ailes latérales.

L'édifice sera rapidement abandonné par la famille de Tornaco après la Révolution française en 1789 et devint la propriété de Jean-Joseph de Mathelin, maire de Messancy. Le bâtiment fut encore agrandi en 1912[2] mais après le décès de la dernière propriétaire du château, Isabelle de Mathelin, sans enfants, ses neveux et nièces décidèrent de vendre la propriété.

La commune de Messancy décide alors de la racheter et acte cela lors de la séance du conseil communal du [3]. Le domaine, outre le château, comprend 37 ha de terre agricoles. Mais la loi ne permettant pas à une commune d’acheter des biens immobiliers pour plus de 10% de ses voies et moyens. Il lui était donc impossible d’acquérir l’ensemble en une fois. La commune acheta alors le domaine d'une valeur estimée à plus ou moins 9 millions de francs belges, en plusieurs fois: 40 % le , 5 % le , 38,75 % le et 2,5 % le . Les meubles furent, eux, vendus en vente publique[4].

Le château fut dès lors laissé à l'abandon et un incendie le détruisit presque totalement en début d’après-midi du samedi . Malgré l'intervention des pompiers d’Athus et d’Arlon, il ne subsiste que les murs et décision est prise de raser les ruines au début des années 1980. Seules les deux tours externes du bâtiment, épargnées par le feu, seront conservées et sont toujours debout.

Le parc du château fut aménagé en parc communal, officiellement inauguré le .

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Brève histoire du château de Messancy. », sur Site internet de « routeyou ».
  2. de WASSEIGE, F.-E., encadré « Les transformations de 1912 », dans : MOÏS, Christian, « Le château de Mathelin (II) », dans Demeures Historiques et Jardins, n° 163, 3e trim. 2009, p. 19.
  3. Compte rendu publique du conseil communal de Messancy du 27 mai 1967.
  4. « Histoire du château et des seigneurs de Messancy. », sur Site internet du Cercle d'histoire de Messancy.

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]