Château Laurier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château Laurier
Château Laurier vu depuis la Tour de la Paix
Château Laurier vu depuis la Tour de la Paix
Localisation
Localisation 1, rue Rideau
Ottawa, Ontario
Canada
Coordonnées
géographiques
45° 25′ 32″ N 75° 41′ 42″ O / 45.425567, -75.69510845° 25′ 32″ Nord 75° 41′ 42″ Ouest / 45.425567, -75.695108  
Date d'ouverture 1912
Compagnies
Propriétaire(s) Fairmont Hotels and Resorts
Protection Lieu historique national (1981)
Site officiel (fr) Site web officiel

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Château Laurier

Géolocalisation sur la carte : Ontario

(Voir situation sur carte : Ontario)
Château Laurier

Géolocalisation sur la carte : Ottawa

(Voir situation sur carte : Ottawa)
Château Laurier
Château Laurier depuis la rue Rideau

Le Fairmont Château Laurier est un hôtel cinq étoiles de grande renommée situé au cœur du centre-ville d'Ottawa, au Canada. De par sa proximité à la Colline du Parlement et parce qu'il a servi d'hébergement et de lieu de rencontre pour plusieurs politiciens notoires au fil des années, on a souvent fait allusion au Château Laurier comme étant la « troisième chambre du Parlement ».

L'hôtel est situé près de l'intersection de la rue Rideau et de la promenade Sussex. Il est à distance de marche de la Colline du Parlement, du canal Rideau, du Musée des beaux-arts du Canada, du Marché By, du Monument commémoratif de guerre du Canada, de l'Ambassade des États-Unis à Ottawa et du Centre Rideau.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'hôtel a été commissionné par le président de Grand Trunk Railway, Charles Melville Hays, et a été construit de 1909 à 1912 en tandem avec la gare Union, maintenant le centre de Services de conférences du gouvernement, qui se trouve de l'autre côté de la rue. Les plans initiaux de l'hôtel ont généré un peu de controverse car il devait être construit sur une partie du territoire qui incluait le Parc Major's Hill. Wilfrid Laurier, le premier ministre du Canada de l'époque, a aidé à l'obtention de l'important terrain nécessaire pour la construction de l'hôtel. C'est pourquoi le Château a été nommé en son honneur. De plus, un conflit a éclaté lorsque l'architecte d'origine, Bradford Lee Gilbert, a été mis à la porte à cause de désaccords avec les exécutifs de Grand Trunk. La firme montréalaise Ross and Macfarlane a par la suite été sélectionnée pour en compléter le design.

L'hôtel devait être inauguré le 26 avril 1912 mais Charles Melville Hays, qui était en transit vers le Canada pour l'ouverture de l'hôtel, a péri lors du naufrage du RMS Titanic le 15 avril 1912. Une cérémonie d'ouverture sans éclat a donc eu lieu plus tard, le 12 juin 1912, en présence de Wilfrid Laurier.

Lorsque Grand Trunk s'est joint au Canadien National en 1923, le Château Laurier est devenu un des hôtels les plus importants du CN. Pendant des années, l'hôtel en a profité, étant l'hôte de la royauté, de chefs d'états, de personnalités politiques, de célébrités et de membres de l'élite canadienne. Pendant les décennies 1960 et 1970, la construction de plusieurs hôtels dans la capitale, en plus de la fermeture de la gare Union, ont mené à une lente diminution de ses revenus. Des rénovations de grande envergure ont eu lieu dans la décennie de 1980 afin d'améliorer sa situation, ce qui lui a permis de reprendre sa place en tant qu'hôtel de prestige d'Ottawa.

L'hôtel était contrôlé par Canadian National Hotels jusqu'à ce que cette chaîne hôtelière soit achetée par Canadian Pacific Hotels en 1982. En 1999, le Château a été renommé Fairmont Château Laurier après que Canadian Pacific Hotels ait acheté la chaîne hôtelière Fairmont et qu'il ait renommé la chaîne Fairmont Hotels and Resorts.

En plus des invités de l'hôtel, le Château Laurier a aussi servi au fil du temps de maison à deux institutions importantes d'Ottawa. De juillet 1924 à octobre 2004, le 7e étage de l'hôtel était l'hôte des stations de radio locales francophone et anglophone de la Société Radio-Canada, un héritage ayant débuté lorsque le Canadian National Railway a fondé la première station de radio d'Ottawa.

L'hôtel a été la source d'inspiration pour l'Hôtel du Canada au pavillon canadien à Epcot, à Orlando, en Floride.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Barbara Chisholm (dir.), Castles of the North: Canada's Grand Hotels, Toronto, Lynx Images,‎ 2001.
  • (en) Local Architectural Conservation Advisory Committee of Ottawa, Ottawa: A Guide to Heritage Structures, Ottawa, LACAC, City of Ottawa,‎ 2000.
  • (en) Joan E. Rankin, Meet Me at the Château: A Legacy of Memory, Toronto, Natural Heritage Books,‎ 1990.

Liens externes[modifier | modifier le code]