Château Jemeppe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château Jemeppe
Image illustrative de l'article Château Jemeppe
Période ou style XIIIe siècle
Protection Icône du bouclier bleu apposé sur un immeuble classé de la Région wallonne Patrimoine classé (1982, no 83034-CLT-0011-01)
Coordonnées 50° 11′ 10″ N 5° 18′ 46″ E / 50.1862, 5.312750° 11′ 10″ Nord 5° 18′ 46″ Est / 50.1862, 5.3127  
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région historique comté de Luxembourg
Province Luxembourg
Commune Marche-en-Famenne

Géolocalisation sur la carte : Province de Luxembourg

(Voir situation sur carte : Province de Luxembourg)
Château Jemeppe

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Château Jemeppe


Le château Jemeppe, situé à Hargimont en province belge de Luxembourg, est un château fort de plaine dont l’origine remonte à la première moitié du XIIIe siècle. À cette époque, le domaine est une simple maison forte entourée de marécages.

On sait cependant que dès l’époque romaine une villa romaine fortifiée avait déjà été implantée dans la région. Les templiers établirent quant à eux, dans un site fort proche du château actuel, la seule commanderie du comté de Luxembourg.

C’est sans doute la valeur stratégique des lieux qui incita aussi le seigneur Jean d’Ochain et ses descendants à remplacer la maison forte par un puissant donjon entouré d’une double rangée de douves alimentées par la Hedrée. En tous cas, le système défensif semble avoir été efficace puisque la famille d’Ochain est restée propriétaire du château jusqu’au moment de la cession de celui-ci à Henri de Waha en 1621.

Au cours du XVIIe siècle, le donjon perd peu à peu son rôle défensif. Les différents propriétaires successifs vont lui adjoindre des bâtiments et le transformer en château.

Au XIXe siècle, au cours d’une campagne de restauration plus radicale, le donjon se voit coiffé d’un toit. Heureusement, le château ne perd pas trop son caractère féodal.

Il fut la propriété, entre 1840 et 1978 de la famille des Chevaliers de Sauvage Vercour.

L'entrée de la ferme

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :