Château-Gombert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château-Gombert

Château-Gombert est un quartier du 13e arrondissement de Marseille, situé au nord-est de la ville, à la limite de Plan-de-Cuques, et au pied du massif de l'Étoile. Le quartier s'est développé autour de l'ancien village de Château-Gombert (Castèugombèrt ou Castèu-Goumbert en provençal), qui en reste le cœur.

Histoire[modifier | modifier le code]

Château Gombert est mentionné dès le XIIe siècle dans une bulle du pape Anastase IV (« Ecclesia Sancti Mitri ad Castrum Gumberti » 1153). Le château dont il tire son nom était vraisemblablement bâti sur la colline du Collet-Redon, mais il n'en reste rien. Le village occupe son site actuel depuis le XVIe siècle seulement.

Au Moyen Âge Château Gombert faisait partie de la seigneurie ecclésiastique d'Allauch, mais en 1595 les habitants rachetèrent les droits seigneuriaux au chapitre de la cathédrale de Marseille et purent ainsi jouir des privilèges accordés aux citoyens de cette ville. Dès lors, et jusqu'à la Révolution, le quartier s'administra avec une réelle autonomie. L'assemblée générale des possédant-biens se réunissait tous les trois ans ; elle élisait deux syndics chargés de gérer les affaires du quartier et désignait un « exacteur » dont la fonction était de percevoir l'impôt sur les propriétés.

De 1790 à 1801 Château Gombert fut l'un des chef-lieux de canton des Bouches du Rhône. Le territoire de ce canton était très étendu, englobant Plan-de-Cuques et allant jusqu'aux Chartreux.

Depuis 1801 Château Gombert n'est plus que l'un des quartiers de la commune de Marseille, mais conserve une forte identité.

Monuments[modifier | modifier le code]

Fontaine dessinée par Henri-Jacques Espérandieu
Vieux moulin à la Montézane
Placette dans le vieux village

Vie du quartier[modifier | modifier le code]

Château-Gombert est l'un des lieux majeurs de la maintenance des traditions provençales, connu surtout pour ses fêtes provençales de Saint-Éloi, son Festival international de folklore organisé par le Roudelet felibren, et son Musée des arts et traditions populaires du terroir marseillais, œuvre majeure du félibre Jean-Baptiste Julien-Pignol.

Il compte de nombreuses associations :

  • La Saint-Éloi ;
  • L'association des commercants et artisans ;
  • Le Roudelet felibren ;
  • La Pédale gombertoise ;
  • L'Étoile sportive gombertoise ;
  • Les gombertois;
  • L'Association des Œuvres Sociales et Régionalistes de Château Gombert ;
  • L'association des Amis du Musée de Château Gombert et de sa Bibliothèque.
  • L'association "Trésors d'étoffes"

Technopôle de Château Gombert[modifier | modifier le code]

Château-Gombert est aussi le nom du technopôle situé entre le village et la station de métro La Rose. Des enseignements dans le domaine scientifique (mathématiques, microélectronique, informatique, génie civil et mécanique) y sont dispensés. On y trouve notamment :

Plusieurs industriels s'y sont installés.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Edmond Mazet : Histoire de Château Gombert aux XVIIe et XVIIIe siècles et Histoire de Château Gombert pendant la Révolution dans le Bulletin du Comité du Vieux Marseille N° 53 et 54.

Liens externes[modifier | modifier le code]