Château-Dauphin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château-Dauphin
Image illustrative de l'article Château-Dauphin
Facade du château avec, à gauche, le donjon carré
Période ou style médiéval
Type forteresse
Début construction XIIe siècle
Fin construction XVe siècle
Propriétaire initial Robert I
Propriétaire actuel Gabriel de Germiny
Protection Logo monument historique Classé MH (1995)
Coordonnées 45° 50′ 02″ N 2° 51′ 17″ E / 45.833889, 2.85472245° 50′ 02″ Nord 2° 51′ 17″ Est / 45.833889, 2.854722  [1]
Pays Drapeau de la France France
Région historique Auvergne
Région Auvergne
Département Puy-de-Dôme
Commune Pontgibaud

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château-Dauphin

Château-Dauphin est une forteresse médiévale de la ville de Pontgibaud en Auvergne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il doit son nom aux armes de celui qui le fit construire à la fin du XIIe siècle : Robert I, Comte d'Auvergne, sur les armes duquel figurait un dauphin. La construction initiale est modifiée au XVe siècle par Gilbert III Motier de La Fayette, qui renforce les défenses et agrandit le donjon. Abandonné au XVIIe siècle pour un bâtiment plus confortable, endommagé lors de la Révolution française, le château sera finalement restauré à la fin du XIXe siècle par le Comte César III de Pontgibaud

Le château est habité depuis 1756 par la même famille issue d'un mousquetaire du roi, César I de Moré. Les actuels propriétaires, le Comte et la Comtesse Gabriel de Germiny en sont les descendants. Le château, le jardin et le musée sont ouverts à la visite.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le bâtiment principal est un double donjon : en effet, un donjon rond forme un des angles du puissant donjon carré. Les deux parties sont indépendantes. Le donjon carré s'articule autour d'une cour intérieure couverte au XIXe siècle par une verrière. L'enceinte fortifiée comportait sept tours, dont six sont toujours debout aujourd'hui. Le château comprend également un jardin-potager du XVIe siècle, lui aussi classé Monument Historique, et le musée des mines d'argent du canton de Pontgibaud.

Château-Dauphin a été classé monument historique sur liste de 1889, puis déclassé le 13 août 1889, inscrit le 19 janvier 1926, puis les 12 février 1987 et 7 février 1994 et ces arrêtés étant annulées a été classé le 20 octobre 1995. Ce classement concerne le château et ses six tours d'enceinte, ses communs, ainsi que le sol, le puits et la fontaine et le jardin potager[2].

Jardins[modifier | modifier le code]

Le jardin potager de Château-Dauphin est attesté dès le XVIe siècle. Il aurait été réaménagé au XVIIIe siècle. Il est inscrit au pré inventaire des jardins remarquables[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :