Châtaignier des cent chevaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

37° 45′ 00.7″ N 15° 07′ 49.4″ E / 37.750194, 15.130389

Châtaignier des cent chevaux

Le châtaignier des cent chevaux (italien : Castagno dei Cento Cavalli et sicilien : Castagnu dê Centu Cavaddi) est le châtaignier le plus grand et ancien connu et l'un des vingt arbres déclarés « monument national » en Italie.

Présentation[modifier | modifier le code]

Situé sur la route de Linguaglossa à Sant'Alfio, sur le versant oriental de l'Etna en Sicile.

Il est généralement considéré comme âgé de 2000 à 4000 ans.

Il s'agit d'un Châtaignier commun (Castanea sativa). La circonférence de l'arbre faisait 57,9 mètres quand il a été mesuré en 1780.

L'arbre s'est depuis divisé en plusieurs gros troncs, mais ils partagent toujours les mêmes racines.

La légende[modifier | modifier le code]

Le nom de l'arbre provient d'une légende dans laquelle une reine d'Aragon et de son escorte de cent chevaliers sont pris, au cours d'un voyage à l'Etna, dans un violent orage. Tous auraient trouvé refuge sous l'arbre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Hundred Horse Chestnut » (voir la liste des auteurs)
  • (it) AA. VV., Un castagno, una Regina - la leggenda del Castagno dei Cento Cavalli nei racconti dei viaggiatori del '700 e '800, Catalogo della mostra (Sant'Alfio, Palazzo Comunale, agosto 1999), Santa Venerina 2000 (con indicazione delle fonti storiche).
  • (it) S. Arcidiacono, Guida naturalistica della provincia di Catania, Catania 2003, pp. 110–113 (con indicazioni bibliografiche a p. 246).
  • (it) S. Boscarino, Il restauro in Sicilia in età borbonica 1734-1860, in «Restauro», a. XIV (1985), n. 79, p. 11.
  • (it) M. Caltabiano, Il Castagno dei Cento Cavalli, un monumento di sicilianità, in «La Sicilia», 23 agosto 2005, p. 40.
  • (it) F. Pelluzza, Cenni storici dell'origine del comune di Sant'Alfio, Catania, 1971.
  • (it) G. Recupero, Storia naturale e generale dell'Etna, Catania 1815.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]