Châamba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chamba.

Les Chaamba (en arabe : شاعنباء, /šʕamba/) sont une grande tribu arabe des Banu Sulaym du nord du Sahara Algérien. Ils vivent autour de Matlili, El Menia, Ouargla, El Oued, et le Grand Erg Occidental, notamment Timimoun et Beni Abbes[1]. Alors que, traditionnellement, c'étaient des nomades spécialisés dans l'élevage de dromadaires, la plupart se sont installés dans les oasis au cours du siècle passé.

Le palmier dattier est le produit agricole le plus important pour les Chaamba

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Auguste Cauneille, Les Chaanba, leur nomadisme : évolution de la tribu durant l'administration française, Ed. du CNRS, Paris, 1968, 317 p.
  • Dorra Mameri-Chaambi, La tribu des chaamba : mythes et réalités. Étude historique aux 19e et 20e siècle, Université Panthéon-Sorbonne, Paris, 2003, 154 p. (mémoire de maîtrise d'Histoire)
  • Yves Régnier, Les Chaamba sous le régime français, leur transformation, Loviton, Paris, 1938, 184 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Grand'henry, Les parlers arabes de la région du Mzāb, Sahara algérien, Leiden: Brill 1976, p. 3.