Cezary Grabarczyk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cezary Grabarczyk
Cezary Grabarczyk, en 2007.
Cezary Grabarczyk, en 2007.
Fonctions
Ministre polonais de la Justice
En fonction depuis le 22 septembre 2014
Président du Conseil Ewa Kopacz
Gouvernement Kopacz
Prédécesseur Marek Biernacki
Vice-président de la Diète
8 novembre 201122 septembre 2014
Président Ewa Kopacz
Législature VIIIe
Ministre des Infrastructures
16 novembre 20078 novembre 2011
Président du Conseil Donald Tusk
Gouvernement Tusk I
Prédécesseur Miroslaw Barszcz (Construction)
Jerzy Polaczek (Transports)
Marek Grobarczyk (Mer)
Successeur Sławomir Nowak
Biographie
Nom de naissance Cezary Stanisław Grabarczyk
Date de naissance 26 avril 1960 (54 ans)
Lieu de naissance Łódź (Pologne)
Parti politique UPR (1990)
PKL (1990-1991)
KLD (1991-1994)
UW (1994-2001)
PO (depuis 2001)
Diplômé de Université de Łódź
Profession Avocat

Cezary Stanisław Grabarczyk, né le 26 avril 1960 à Łódź, est un homme politique polonais libéral, membre de la Plate-forme civique (PO) et actuel ministre de la Justice de Pologne.

Formation et activité professionnelle[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu son diplôme de droit à l'université de Łódź en 1984, il travaille pendant trois ans au sein de la sécurité sociale, toujours à Łódź, puis il est recruté en 1987 comme inspecteur par une société de construction de logements du quartier de Bałuty. En 1988, il obtient un poste similaire auprès de la municipalité de Łódź et devient dans le même temps assistant au département de droit constitutionnel de la faculté de droit de son ancienne université, occupant ce poste pendant huit ans.

Parallèlement à partir de 1989, il entame une carrière d'avocat, qu'il doit interrompre en 1998, lorsqu'il est nommé président adjoint du bureau des marchés publics de la ville.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Une succession de partis libéraux[modifier | modifier le code]

Il adhère à l'Union de la politique réelle (UPR) en 1990, dont il préside la section de Łódź. Il quitte le parti en cours d'année pour rejoindre le Parti conservateur-libéral (PKL), au sein duquel il occupe les mêmes fonctions. Toutefois, dès 1991, il devient membre du Congrès libéral-démocrate (KLD), étant élu au bureau du conseil national. À partir de 1994, suite à la fusion du KLD avec d'autres formations, il fait partie de l'Union pour la liberté (UW), un parti libéral où il occupe la vice-présidence de la commission disciplinaire.

La Plate-forme civique : élection à la Diète[modifier | modifier le code]

En 1999, il est nommé préfet adjoint de la voïvodie de Łódź, mais renonce à ce poste en 2001, lorsqu'il est élu député à la Diète polonaise sous les couleurs de son nouveau parti, la Plate-forme civique (PO). Il prend alors la présidence de la commission parlementaire extraordinaire pour les changements de codification. Réélu en 2005, il est porté à la tête de la commission parlementaire de la Justice.

Ministre des Infrastructures[modifier | modifier le code]

Cezary Grabarczyk est nommé ministre des Infrastructures dans le gouvernement de coalition de centre-droit du nouveau président du Conseil des ministres, et président de la PO, Donald Tusk, le 16 novembre 2007, environ un mois après sa réélection à la Diète lors des législatives anticipées. Son portefeuille réunit alors des compétences éclatées entre les ministères des Travaux publics, des Transports, et de la Mer, sous le précédent cabinet.

Vice-président de la Diète[modifier | modifier le code]

À la suite des élections législatives du 9 octobre 2011, il est élu vice-président de la Diète le 8 novembre, lors de la séance d'ouverture de la septième législature, et abandonne alors le gouvernement.

Ministre de la Justice[modifier | modifier le code]

Le 19 septembre 2014, la future présidente du Conseil Ewa Kopacz annonce qu'il sera nommé ministre de la Justice trois jours plus tard.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]