Cetina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

43° 26′ N 16° 41′ E / 43.433, 16.683

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cetina (homonymie).
La Cetina
Source de la Cetina.
Source de la Cetina.
Caractéristiques
Longueur 105 km
Bassin 12 000 km2
Débit moyen ?
Cours
Se jette dans la mer Adriatique
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Croatie Croatie

La Cetina est un cours d’eau du centre de la Dalmatie en Croatie. Elle prend sa source à 385 mètres d’altitude, s’écoule sur 105 km avant de se jeter dans la mer Adriatique.

Géographie et géologie[modifier | modifier le code]

Barrage sur la rivière.

La Cetina prend sa source sur le versant nord-ouest de la montagne Dinara. Sa source apparait près du petit village de Cetina, situé à 7 km au nord de Vrlika. Elle rejoint le lac artificiel de Peruča 25 km plus loin. La rivière passe alors dans la région karstique de Sinj. Elle se dirige ensuite vers l’est avant de reprendre la direction de l’ouest près du massif montagneux du Mosor. Elle termine sa course dans la mer Adriatique 105 km plus loin près de la localité d’Omiš[1].

La rivière est utilisée à plusieurs endroits pour produire de l’énergie hydroélectrique et son eau est embouteillée en tant qu’eau de Cetina. Son bassin hydrographique a une superficie de 12 000 km2 alors que la pluviométrie moyenne annuelle atteint 1 380 mm[1].

Les montagnes proches font partie des Alpes dinariques et atteignent des altitudes proches de 2 000 mètres. Les roches sont de type sédimentaire et calcaire datant du Crétacé. On trouve également des roches datant du Trias et du Jurassique[1].

Histoire et archéologie[modifier | modifier le code]

Embouchre de la rivière à Omiš.

Durant le Moyen Âge, la rivière faisait office de frontière entre le royaume de Croatie et celui de Serbie. La vallée fut une route commerciale importante reliant la Bosnie-Herzégovine à la côte Adriatique[1].

Des traces indiquent que l’agriculture dans la région remonte au Néolithique dans la partie haute de la vallée de la Cetina. Durant l’âge de Bronze, la zone possédait une culture particulière[1]. La rivière a également servi à recevoir des offrandes durant la préhistoire notamment près de sa confluence avec la rivière Ruda près de Trilj[1].

La zone est associée à la Delmatae et a accueilli une forteresse romaine à Tilurium non loin de la localité actuelle de Trilj. Celle-ci gardait l’entrée de la vallée qui menait à la capitale provincial de Salona[1]. Durant le Moyen Âge, la rivière fit office de frontière entre les puissances Romanes et Slaves[1]. La région fut ensuite conquise par l’Empire ottoman au début du XVIe siècle jusqu’à sa reconquête 150 ans plus tard[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i Smith, D., Gaffney, V., Grossman, D., Howard, A.J., Milosevic, A., Ostir, K., Podobnikar, T., Smith, W., Tetlow, E., Tingle, M., and Tinsley, H. 2006. Assessing the later prehistoric environmental archaeology and landscape development of the Cetina Valley, Croatia. Environmental Archaeology 11 (2): 171-186