Cetatea de Baltă

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cetatea de Baltă
Blason de Cetatea de Baltă
Héraldique
Château Bethlen-Haller de Cetatea de Baltă
Château Bethlen-Haller de Cetatea de Baltă
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Transylvanie
Département Alba
Maire
Mandat
Mihăilă Cucui PD-L
2008-2012
Code postal 517235
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 3 108 hab. (2007[1])
Densité 48 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 15′ 00″ N 24° 10′ 00″ E / 46.25, 24.16667 ()46° 15′ 00″ Nord 24° 10′ 00″ Est / 46.25, 24.16667 ()  
Superficie 6 441 ha = 64,41 km2
Divers
Cours d'eau Târnava Mică
Fondation 1177
Localisation
Localisation de Cetatea de Baltă dans le județ de Alba
Localisation de Cetatea de Baltă dans le județ de Alba

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Cetatea de Baltă

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (relief)

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Cetatea de Baltă
Liens
Site web Mairie

Cetatea de Baltă (en hongrois Küküllővár, en allemand Kokelburg) est une commune située au point le plus à l'est du județ d'Alba, dans la région de Transylvanie en Roumanie.

Cette localité tire ses noms hongrois et allemand de la rivière Târnava (en hongrois Küküllő, en allemand Kokel). Son nom roumain signifie « le château fort de l'étang ». La commune se trouve dans une région viticole réputée.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de est située sur la rivière Târnava Mică, à 15 km de Târnăveni et à 21 km de Blaj.

La commune est composée des localités suivants :

  • Cetatea de Baltă - siège de la commune
  • Crăciunelu de Sus
  • Sântămărie
  • Tătârlaua

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite de la commune date de 1197 sous le nom de « Villa Cuculiensis castri ».

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal de Cetatea de Baltă compte 13 sièges de conseillers communaux. À l'issue des élections locales de juin 2008, Mihăilă Cucui a été élu maire de la commune[2].

Élections municipales de 2008[3]
Parti Nombre de conseillers
Parti démocrate-libéral (PD-L) 5
Parti social-démocrate (PSD) 4
Parti national libéral (PNL) 2
Union démocrate magyare de Roumanie (UDMR) 1
Parti de la Nouvelle Génération - Chrétien-démocrate 1

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[4] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2002, la commune comptait 1 725 Roumains (53,62 %), 836 Tsiganes (25,98 %), 605 Hongrois (18,80 %) et 27 Allemands (0,83 %)[4].

Évolution démographique
2002 2007
3 217 3 108[5]


Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune repose sur l'agriculture et notamment sur la viticulture.

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

  • route départementale DJ 117

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

Lieux et Monuments[modifier | modifier le code]

  • les ruines d'une forteresse bimillénaire,
  • une église réformée calviniste (initialement catholique romaine) construite du XIIIe siècle au XVe siècle abritant quelques fresques, dont une tête de tartare,
  • le Château Bethlen-Haller.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]