Cesare Cantù

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cesare Cantù

Cesare Cantù (né le 5 décembre 1804 à Brivio, décédé le 15 mars 1895 à Milan) est un historien, un écrivain et un homme politique italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

De parti de position romantique, Cesare Cantù se porte ensuite (1848) sur des positions cléricales. En particulier, il adhère à la thèse du néoguelfisme.

À cause de ses positions idéologiques anti-autrichiennes, Cantù est incarcéré entre 1833 et 1834.

Comme écrivain et historien, il laisse un important roman historique, traduit en plusieurs langues, des ouvrages historiques, et une encyclopédie monumentale réunie en cinquante-deux volumes.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Margherita Pusterla, disponible dans le Projet Gutenberg. (1838)
  • Il sacro Macello di Valtellina, disponible dans le Projet Gutenberg.
  • Storia della città e della diocesi di Como, volume 1 (1829)
  • La Lombardia nel secolo XVII (1832)
  • Le guerre religiose del 1620 tra cattolici e protestanti tra Lombardia e Grigioni (1832)
  • I raconti Brianzoli ou Novelle Brianzole (1833)
  • Histoire universelle : Storia Universale (1840-1847) et complément (1883 et 1890), 52 volumes
  • Il galantuomo libro di morale popolare (1843)
  • Guida al lago di Como ed alle strade di Stelvio e Spluga (1847)
  • L'Abate Parini e la Lombardia nel secolo passato (1854)
  • Histoire des Italiens : Storia degli italiani (1854)
  • Carlambrogio de Montevecchia (1855)
  • Gian Domenico Romagnosi (1861)
  • Vincenzo Monti (1861)
  • Beccaria et le droit pénal (1885) : Beccaria e il diritto penale (1862)
  • Tommaso Grossi (1862)
  • Storia della letteratura greca (1863)
  • Il giovinetto drizzato alla bontà (1864)
  • La Storia delle Letteratura italiana (1865)
  • Les hérétiques d'Italie (1869) : Gli Eretici d'Italia (1865-1866), 2 volumes
  • Alcuni italiani contemporanei (1868)
  • Racconti storici e morali (1868)
  • Novelle lombarde (1868)
  • Poesie di Cesare Cantù (1870)
  • Il conciliatore e i carbonari (1878)
  • Monti e l'età che fu sera (1879)
  • Alessandro Manzoni (1882)
  • Gli Edifizii di Milano
  • Il buon fanciullo : racconti d'un maestro elementare
  • Vite parallele di Mirabeau e Washington

Œuvres traduites en français (non identifiées)[modifier | modifier le code]

  • Honnête homme (1842)
  • Histoire de cent ans, de 1750 à 1850 (1852)
  • La réforme en Italie, les précurseurs : discours historique (1867)
  • Les trente derniers années (1848-1878) (1880)
  • Le carnet d'un ouvrier (1885)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :