Ces messieurs dames

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ces messieurs dames
Belles dames, vilains messieurs

Description de cette image, également commentée ci-après

Les « Messieurs » observent et critiquent les passants

Titre original Signore&signori
Réalisation Pietro Germi
Scénario Pietro Germi
Age-Scarpelli
Luciano Vincenzoni
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de la France France
Genre comédie à l'italienne
Sortie 1966
Durée 115 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ces messieurs dames ou Belles dames, vilains messieurs (titre original : Signore & signori) est un film italien réalisé par Pietro Germi, sorti en 1966.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans une petite ville non nommée de Vénétie[1], un groupe d'amis qui constitue la bourgeoisie locale navigue entre sauteries et coucheries.

Premier tableau : Toni Gasparini confesse son impuissance à son médecin, lequel ne tarde pas à ébruiter le secret, avant de déchanter cruellement.

Deuxième tableau : le comptable Osvaldo Bisigato séduit la serveuse du bar de la place, projetant de quitter sa femme, une mégère tyrannique. Mais ses amis, la cousine de sa femme, l'évêché et même la police lui mettent des bâtons dans les roues.

Troisième tableau : lorsqu'arrive en ville une jeune fille aguichante venue faire ses courses, tous les amis se passent le mot pour profiter de son ingénuité. Quelques jours plus tard déboule le père, furieux, qui les menace de porter plainte pour détournement de mineure.

Commentaire[modifier | modifier le code]

Pietro Germi quitte pour cette nouvelle comédie à l'italienne la Sicile rude et pauvre pour le nord bien portant de l'Italie. Il ne dispose pas pour ce film des grands acteurs du moment comme Ugo Tognazzi, Marcello Mastroianni, Vittorio Gassman ou Nino Manfredi, le seul acteur un peu connu est Gastone Moschin, et le film repose commercialement entièrement sur le nom que Pietro Germi s'est déjà fait, par exemple avec Divorce à l'italienne.

Ces messieurs dames est une comédie de mœurs acide qui dépeint sans complaisance la bourgeoisie de la ville. Les trois tableaux reprennent les mêmes personnages, mais en font passer certains au premier plan et d'autres à l'arrière-plan au fil des histoires. Le sujet est du scénariste Luciano Vincenzoni, lui-même originaire de Trévise, la ville où est tournée le film.

Le film partage la Palme d'or 1966 au Festival de Cannes avec Un homme et une femme de Claude Lelouch. À l'annonce du palmarès, la salle a violemment protesté, jugeant que les deux films ne sont pas du tout du même niveau, le film de Lelouch étant bien au-dessus. Sans juger si Un homme et une femme aurait effectivement mérité l'exclusivité de la Palme d'or, Ces messieurs dames reste un film important qui a marqué le Cinéma italien et les années 1960[2].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il s'agit de Trévise : une des scènes capitales (la tentative de suicide d'Osvaldo) se déroule piazza dei Signori, aisément reconnaissable à ses grandes arcades et ses terrasses de café
  2. Préface à l'édition DVD de Ces messieurs dames par Jean Antoine Gili

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :