Cerignola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cerignola
Vue des Fosse Granarie de Cerignola
Vue des Fosse Granarie de Cerignola
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Apulia.svg Pouilles 
Province Foggia 
Code postal 71042
Code ISTAT 071020
Code cadastral C514
Préfixe tel. 0885
Démographie
Gentilé cerignolani ou cerignolesi
Population 59 103 hab. (31-12-2010[1])
Densité 100 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 16′ 00″ N 15° 54′ 00″ E / 41.26667, 15.941° 16′ 00″ Nord 15° 54′ 00″ Est / 41.26667, 15.9  
Altitude Min. 120 m – Max. 120 m
Superficie 59 300 ha = 593 km2
Divers
Saint patron Madonna di Ripalta, San Trifone, San Pietro
Fête patronale 8 septembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pouilles

Voir sur la carte administrative des Pouilles
City locator 14.svg
Cerignola

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Cerignola

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Cerignola
Liens
Site web http://www.comune.cerignola.fg.it/

Cerignola (parfois francisé en Cérignole) est une ville italienne d'environ 58 000 habitants située dans la province de Foggia dans la région des Pouilles dans le sud-est de l'Italie.

Lors de la troisième guerre d'Italie (1500-1504), Gonzalve de Cordoue, à la tête des Espagnols, y défit les Français placés sous les ordres du duc de Nemours (1503).

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Cerignola occupe le site de Furfane, village disparu au Moyen Âge et une halte sur la Via Traiana entre Canusium et Herdoniae. Elle était un municipium sous l'Empire romain.

En 1503, s'y déroula la bataille de Cérignole, au cours de laquelle les Espagnols, commandés par Gonzalo de Córdoba, défirent les Français, commandés par Louis d'Armagnac. Victoire qui fit du Royaume de Naples une province espagnole[2].

La ville fut détruite puis reconstruite après un grand tremblement de terre en 1731[3].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Mikelangelo Loconte, chanteur et musicien né le 5 décembre 1973.

Monuments[modifier | modifier le code]


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
5 avril 2005 en cours Matteo Valentino Centro-Sinistra  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Borgo Libertà, Borgo Tressanti, Moschella, Pozzo Terraneo

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Ascoli Satriano, Canosa di Puglia, Carapelle, Foggia, Lavello, Manfredonia, Orta Nova, San Ferdinando di Puglia, Stornara, Stornarella, Trinitapoli, Zapponeta

Jumelage[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Ceriñola, 1503 : las guerras de Nápoles ; Frandisco Martínez Canales ; Madrid : Almena Ediciones, 2̧006. (OCLC 70766467)
  3. Memorie istoriche di Cerignola ; Teodoro Kiriatti; Bologna : A. Forni, 1974. (OCLC 1621061).