Cercle de Petrachevski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le cercle de Petrachevski est un groupe d'intellectuels libéraux qui se réunit à Saint-Pétersbourg de 1844 à 1849.

Le cercle porte le nom de son fondateur, Mikhaïl Petrachevski, disciple de Charles Fourier. Fondé en 1844, il se réunit chaque vendredi, de 1845 à 1849, dans l'appartement pétersbourgeois de Petrachevski. Les sujets abordés étaient littéraires, philosophiques et politiques. Les participants étaient d'origines sociales très diverses. D'opinions tout aussi variées, ils étaient néanmoins unis par des idéaux progressistes: opposition à l'autocratie, au servage, etc.

Sous le règne répressif de l'empereur Nicolas Ier, toute contestation était interdite et sévèrement sanctionnée. C'est ainsi qu'en 1849 les membres du cercle furent arrêtés par les autorités. Condamnés à la peine de mort, ils furent graciés après un simulacre d'exécution, et leur peine commuée en travaux forcés en Sibérie.

Le plus célèbre des membres du cercle de Petrachevski fut Fiodor Dostoïevski, qui participa aux réunions de 1846 à 1849. Il y lut notamment la fameuse lettre de Vissarion Belinski à Gogol du 15 juillet 1847[1], dans laquelle le critique et philosophe dénonçait avec virulence la dérive conservatrice de Nicolas Gogol dans « Lettre à un propriétaire foncier » parue dans Passages choisis d'une correspondance avec des amis.

Les rencontres que l'écrivain fit chez Petrachevski, ainsi que les persécutions subies lors de son arrestation ont profondément marqué son œuvre. Le simulacre d'exécution y est ainsi fréquemment évoqué, par exemple dans L'Idiot.

D'autres membres du cercle se sont illustrés dans la littérature, comme Alexeï Plechtcheïev, Sergueï Dourov, Alexandre Palm, Pavel Filippov, Nikolaï Spechnev, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Wanda Bannour, Les Nihilistes russes, p. 37.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Wanda Bannour, Les Nihilistes russes, Aubier Montaigne, Paris, 1974

Voir aussi[modifier | modifier le code]