Cercle de Bougouni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bougouni
Cercle de Bougouni.
Cercle de Bougouni.
Administration
Pays Drapeau du Mali Mali
Région Sikasso
Chef-lieu Bougouni
Communes[1] Bladié-Tiémala, Bougouni, Danou, Débélin, Défina, Dogo, Domba, Faradiélé, Faragouaran, Garalo, Keleya, Kokélé, Kola, Koumantou, Kouroulamini, Méridiéla, Ouroun, Sanso, Sibirila, Sido, Syen Toula, Tiémala-Banimonotié, Wola, Yinindougou, Yiridougou et Zantiébougou
Démographie
Population 459 509 hab.[2] (2009)
Coordonnées 11° 24′ 58″ N 7° 35′ 49″ O / 11.416, -7.597 ()11° 24′ 58″ Nord 7° 35′ 49″ Ouest / 11.416, -7.597 ()  

Le cercle de Bougouni est une collectivité territoriale du Mali dans la région de Sikasso.

Il compte 26 communes : Bladié-Tiémala, Bougouni, Danou, Débélin, Défina, Dogo, Domba, Faradiélé, Faragouaran, Garalo, Keleya, Kokélé, Kola, Koumantou, Kouroulamini, Méridiéla, Ouroun, Sanso, Sibirila, Sido, Syen Toula, Tiémala-Banimonotié, Wola, Yinindougou, Yiridougou et Zantiébougou.

Environnement[modifier | modifier le code]

La forêt de Dialakoro, érigée en forêt classée en 1986, a été classé en réserve de faune par décret le 8 février 2012[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loi N°99-035 du 10 août 1999 portant création des collectivités territoriales de cercles et de régions
  2. « Résultats provisoires du Recensement général de la population et de l'habitat 2009 », sur Institut national de la statistique (Mali),‎ 2010 (consulté le 18 mars 2010)
  3. projet de décrets portant classement des réserves de faune de Dialakoro, Djinétoumanina, Diangoumérela dans les cercles de Bougouni et Yanfolila adopté en conseil des ministre le 8 février 2012 Gouvernement, « Communiqué du Conseil des Ministres du 08 février 2012 », journaldumali.com,‎ 8 février 2012