Ceratostigma plumbaginoides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ceratostigma est une espèce de plantes de la famille des Plumbaginacées originaires de Chine.

Nom chinois : 蓝雪花

Position taxinomique et historique[modifier | modifier le code]

En 1833, Alexander Andrejewitsch von Bunge la décrit et la place comme espèce type dans le genre qu'il crée à cette occasion[1].

En 1842, Christian Ferdinand Friedrich Hochstetter redécrit le genre sous le nom de Valoradia, avec deux espèces africaines[2]. En 1848, Pierre Edmond Boissier y place cette espèce en 1888 : Valoradia plumbaginoides (Bunge) Boiss.[3].

Elle compte deux synonymes :

  • Plumbago larpentae Lindl.
  • Valoradia plumbaginoides (Bunge) Boiss.

Description[modifier | modifier le code]

Il s'agit de plantes herbacées vivaces, de vingt à trente centimètres de haut.

Cette espèce est rhizomateuse, tapissante.

Elle fleurit à partir de juillet jusqu'à octobre.

Les inflorescences, terminales ou axillaires, portent de 15 à 20 fleurs bleu-gentiane.

Elle compte 2 n = 14 chromosomes.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est originaire est originaire de Chine : Beijing, Henan, Jiangsu, Shanxi, Zhejiang.

Elle se développe dans les endroits rocailleux, plutôt secs et ensoleillés.

Son utilisation ornementale l'a diffusée dans l'ensemble des pays à climat tempéré. Elle est actuellement très largement disponible en France.

Elle est aussi utilisée comme plante tapissante pour stabiliser les talus.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Alexander Andrejewitsch von Bunge - Enumeratio Plantarum, quas in China Boreali Collegit - Saint-Pétersbourg, 1833 - p.55 - Disponible sur Gallica
  2. Christian Ferdinand Friedrich Hochstetter - Flora, oder, Botanische Zeitung - Volume 25 - partie 1 - Regensbourg, 1842 - p. 239
  3. Pierre Edmond Boissier - Prodromus systematis naturalis regni vegetabilis, sive, Enumeratio contracta ordinum generum specierumque plantarum huc usque cognitarium, juxta methodi naturalis, normas digesta - Volume 12 - Sous la direction d'Alphonse Pyrame de Candolle - Paris, 1848 - p. 685

Liens externes[modifier | modifier le code]