Ceratophrys ornata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grenouille cornue.

Grenouille cornue
d'Argentine

Description de cette image, également commentée ci-après

Ceratophrys ornata

Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Ceratophryidae
Genre Ceratophrys

Nom binominal

Ceratophrys ornata
(Bell, 1843)

Synonymes

  • Uperodon ornatum Bell, 1843
  • Trigonophrys rugiceps Hallowell, 1857 "1856"
  • Ceratophrys ensenadensis Rusconi, 1932 "1931"

Statut de conservation UICN

( NT )
NT  : Quasi menacé

Ceratophrys ornata est une espèce d'amphibiens de la famille des Ceratophryidae[1]. En français, elle est nommée, Grenouille cornue d'Argentine ou Grenouille cornue de Bell ou Grenouille cornue ornée ou Escuerzo commun.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est se rencontre jusqu'à 500 m d'altitude[1],[2] :

Description[modifier | modifier le code]

Ceratophrys ornata
Ceratophrys ornata

Elle possède un corps bien en chair, une bouche immense et deux yeux saillants ressemblant à deux petites cornes au-dessus de la tête. Elle peut mesurer jusqu'à 12 cm de long (sans les pattes). Sa peau montre des taches de couleur verte et brillantes.

Éthologie[modifier | modifier le code]

Elle a l'habitude de se cacher en s'enterrant dans la boue, ou tout autre substrat humide, laissant uniquement ses yeux au-dehors. Elle reste totalement immobile et à l'affût d'une proie éventuelle qui passerait à sa portée. Elle saute alors hors de la vase et engloutit sa victime. Elle est capable d'avaler une petite souris. À la différence de la majorité des grenouilles, les têtards de cette espèce sont également prédateurs.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Bell, 1843 : The Zoology of the Voyage of H.M.S. Beagle Under the Command of Captain Fitzroy, R.N., during the Years 1832 to 1836, vol. 5, p. 1-51 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]