Ceratophrys cranwelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grenouille cornue.

Ceratophrys cranwelli, la Grenouille cornue de Cranwell, est une espèce d'amphibiens de la famille des Ceratophryidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre dans le Gran Chaco jusqu'à 700 m d'altitude[1],[2] :

Description[modifier | modifier le code]

Ceratophrys cranwelli
Ceratophrys cranwelli

Les Ceratophrys sont des grenouilles massives. Le mâle est généralement plus petit que la femelle (environ 10 cm chez le mâle contre 15 cm chez la femelle). Les mâles possédent un sac vocal au niveau de la gorge leur permettant de coasser. Chez le mâle adulte la gorge est plus foncée que chez la femelle. Les grenouilles cornues possèdent un appendice de peau au-dessus de l'œil, ce qui leur a valu leur nom, dont la taille varie d'une espèce à l'autre. Les plus grandes "cornes" étant observées chez Ceratophrys cornuta.

Elles possèdent de grandes pattes leur permettant de creuser facilement la terre et de s'y enterrer. Ces grenouilles sont adaptées pour une vie exclusivement terrestre.

Leur ventre prend les 2/3 tiers du corps, et elles possèdent une large bouche leur permettant d'ingérer des proies qui font facilement la moitié de leur corps. Aux États-Unis elles sont d'ailleurs appelées Pacman Frog, en référence au héros de jeux vidéo jaune, formé d'une boule avec une bouche, dont la mission est de tout manger sur son passage.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur de Jorge A. Cranwell[3].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Barrio, 1980 : Una nueva especie de Ceratophrys (Anura, Ceratophryidae) del Dominio Chaqueño. Physis (Argentina), vol. 39, p. 21–30.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Amphibian Species of the World, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. UICN, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  3. Beolens, Watkins & Grayson, 2013 : The Eponym Dictionary of Amphibians. Pelagic Publishing Ltd, p. 1-262