Cerambyx cerdo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Capricorne du chêne (Cerambyx cerdo) ou Grand capricorne est une espèce de coléoptères de la famille des Cerambycidae. Cette espèce est protégée, la larve se développe dans les vieux chênes.

C'est l'une des quelques espèces recherchées en 2014 dans le cadre du programme français de science participative dit Observatoire de la biodiversité des forêts (OBF) par le MNHN et l'INPN[1].

Description[modifier | modifier le code]

Cerambyx cerdo est de couleur brun-sombre à noire avec l'extrémité des élytres brun-rouge. Vertex franchement rugueux avec des stries transversales. Les antennes dépassent l’apex des élytres de quatre articles chez le mâle et elles ne dépassent pas l’apex chez la femelle. Le pronotum est spiculé avec de fortes rides irrégulières. Les élytres sont luisants, finement granuleux, les rides et les granules s’estompent vers l’arrière.

Taille[modifier | modifier le code]

  • Les individus adultes peuvent atteindre 11 à 12 cm, mais en moyenne la taille est comprise entre 2,5 à 6 cm.
  • La larve peut atteindre 10 cm.

Éthologie[modifier | modifier le code]

  • La forme adulte se rencontre de mai à août sur le tronc des vieux chênes, plus rarement de vieux châtaigniers. Cet animal crépusculaire et nocturne peut néanmoins être observé dans la journée sur des fruits mûrs. Les imagos sont le plus souvent grégaires et ne s’éloignent que rarement de l’arbre qui les a vus naître. Leur maximum d’activité est crépusculaire lors de la recherche d’une femelle. Les mâles se battent volontiers pour leurs possessions et il est fréquent de rencontrer des individus vivants mutilés d’un fragment d’antenne ou d’une patte. Les formes adultes se nourrissent de sève ou de fruits mûrs mais ne survivent pas au-delà d’un mois. Comme de nombreux coléoptères de la famille des Cerambycidae, si l’adulte se sent menacé, il stridule, en émettant un son très caractéristique, qu’il produit en raclant la tête contre le pronotum. Il peut également voler sur de courtes distances, le corps à la verticale et non à l'horizontale.
  • La forme larvaire évolue sur 3 à 4 ans essentiellement sur différentes espèces de chênes mais aussi sur le châtaignier.
  • La nymphe apparaît durant l'été et prend la forme adulte vers septembre, qu'elle conserve jusqu'à l'été suivant en consommant les matières grasses accumulées par la larve.

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

Répartition du Cerambyx cerdo en Europe
  • On le trouve dans presque toute l'Europe et au nord de l'Afrique.
  • En France il est commun dans le Midi (où il peut atteindre une grande taille) et le Centre, beaucoup plus rare dans le Nord.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Systématique[modifier | modifier le code]

  • Décrit par Carl von Linné en 1758 sur des échantillons d'Italie [2]; l'espèce est validée.

Synonymie[modifier | modifier le code]

  • Cerambyx heros (Scopoli 1763) [3]
  • Cerambyx luguber (Voet 1778) [4]

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Liste des sous-espèces
  • Cerambyx cerdo cerdo Linné, 1758 Europe
  • Cerambyx cerdo mirbecki Lucas, 1842 Espagne méridionale, Baléares et Afrique du Nord
  • Cerambyx cerdo acuminatus Motschulsky, 1852 Caucase, Turquie
  • Cerambyx cerdo iranicus Heyrovský, 1951 Iran

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Observatoire de la biodiversité des forêts
  2. (la) Carl Linné, Systema naturæ per regna tria naturæ, secundum classes, ordines, genera, species, cum characteribus, differentiis, synonymis, locis, vol. 2, Holmiæ, Impensis direct. Laurentii Salvii (Salvius publ.),‎ 1758, 10e éd. (lire en ligne), p. 392
  3. J. Gaubil Catalogue synonymique des coléoptères d'Europe et d'Algérie p.174 1849
  4. Nomenclature of coleopterous insects in the collection of the British Museum p.131 1853

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]