Ceralep

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ceralep

Création 1921
Dates clés 2004
Forme juridique SCOP
Siège social Drapeau de France Saint-Vallier (Drôme) (France)
Site web ceralep.com
Capitalisation néant

Ceralep est une SCOP à Saint-Vallier (Drôme).

Historique[modifier | modifier le code]

L'entreprise de céramique, Électro-Porcelaine, a été créée à Saint-Vallier (Drôme) en 1921 puis a pris le nom de SLEP. La société s'est appelée ensuite CERALEP en 1973 avec l'association de CERAVER (Andancette et Bazet) et de SLEP (Saint-Vallier). Puis elle a connu différents actionnaires avant d'être reprise par une partie de ses salariés en 2004 sous forme de SCOP[1].

La reprise de CERALEP SN (à la suite de la liquidation en février 2004 de la société CERALEP, qui faisait partie d'un fonds de pension américain) a pu se réaliser auprès du tribunal de commerce grâce à la détermination d'un groupe d'une dizaine d'employés persuadés que la dernière usine de porcelaine électrotechnique de France devait vivre pour conserver les emplois.

La SCOP CERALEP a débuté avec un effectif de 53 employés; en fin 2010 l'effectif est de 60 employés. Tous les membres de la société CERALEP SN sont des salariés associés.

Ceralep a fait l'objet d'un reportage de France 2[2].

Un webdocumentaire diffusé sur France 5 en 2010 (http://www.france5.fr/portraits-d-un-nouveau-monde/#/theme/economie/le-patron-c-est-nous/) retrace ce qu'a modifié le passage en Scop pour les ouvriers.

Production[modifier | modifier le code]

CERALEP SN fabrique des isolateurs électriques en porcelaine pour haute et très haute tension. La production est réalisée par extrusion et tournage avant émaillage et cuisson à haute température.

Elle peut produire des isolateurs de très grande dimension suivant les normes internationales.


Références[modifier | modifier le code]