Ceralep

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ceralep

Création 1921
Dates clés 2004
Forme juridique SCOP
Siège social Drapeau de France Saint-Vallier (Drôme) (France)
Site web ceralep.com
Capitalisation néant

Ceralep est une SCOP à Saint-Vallier (Drôme).

Historique[modifier | modifier le code]

L'entreprise de céramique, Électro-Porcelaine, a été créée à Saint-Vallier (Drôme) en 1921 puis a pris le nom de SLEP. La société s'est appelée ensuite CERALEP en 1973 avec l'association de CERAVER (Andancette et Bazet) et de SLEP (Saint-Vallier). Puis elle a connu différents actionnaires avant d'être reprise par une partie de ses salariés en 2004 sous forme de SCOP[1].

La reprise de CERALEP SN (à la suite de la liquidation en février 2004 de la société CERALEP, qui faisait partie d'un fonds de pension américain) a pu se réaliser auprès du tribunal de commerce grâce à la détermination d'un groupe d'une dizaine d'employés persuadés que la dernière usine de porcelaine électrotechnique de France devait vivre pour conserver les emplois.

La SCOP CERALEP a débuté avec un effectif de 53 employés; en fin 2010 l'effectif est de 60 employés. Tous les membres de la société CERALEP SN sont des salariés associés.

CERALEP SN fabrique des isolateurs électriques en porcelaine pour haute et très haute tension. La production est réalisée par extrusion et tournage avant émaillage et cuisson à haute température.

Elle peut produire des isolateurs de très grande dimension suivant les normes internationales.


Ceralep a fait l'objet d'un reportage de France 2[2].

Un webdocumentaire diffusé sur France 5 en 2010 (http://www.france5.fr/portraits-d-un-nouveau-monde/#/theme/economie/le-patron-c-est-nous/) retrace ce qu'a modifié le passage en Scop pour les ouvriers.

Références[modifier | modifier le code]