Cephalopholis miniata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vieille de corail, Vieille étoilée, Mérou minium, Mérou rouge

Cephalopholis miniata

Description de cette image, également commentée ci-après

Cephalopholis miniata

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Super-classe Osteichthyes
Classe Actinopterygii
Sous-classe Neopterygii
Infra-classe Teleostei
Super-ordre Acanthopterygii
Ordre Perciformes
Sous-ordre Percoidei
Famille Serranidae
Sous-famille Epinephelinae
Tribu Epinephelini
Genre Cephalopholis

Nom binominal

Cephalopholis miniata
(Forsskål, 1775)

Synonymes

  • Cephalopholis boninius
  • Cephalopholis formosanus
  • Cephalopholis maculatus
  • Cephalopholis miniatus
  • Epinephelus miniatus
  • Perca miniata
  • Pomacentrus burdi
  • Serranus cyanostigmoides
  • Serranus miniatus
  • Serranus perguttatus

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Cephalopholis miniata , communément nommé Vieille de corail ou Mérou rouge, est une espèce de poisson marin de la famille des Serranidae. Avec quatre autres espèces, il est parfois appelé Mérou rouge.

Description[modifier | modifier le code]

Ce poisson très coloré peut mesurer jusqu'à 50 cm[1]. Il a un corps fusiforme avec un profil dorsal convexe, une tête pointue et les marges des nageoires arrondies. La coloration générale varie de l'orange pâle au rouge foncé (d'où son nom spécifique), parfois avec des barres verticales contrastées sur les flancs. Le corps et les nageoires sont couverts de points bleus.

Le juvénile est orange uni.

Habitat[modifier | modifier le code]

Ce poisson est commun sur les récifs exposés au large entre 2 et 150 m de profondeur[2]. Le juvénile vit caché parmi les coraux.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce vit dans tout l'Indo/ ouest Pacifique de la Mer Rouge à la Micronésie[3].

Alimentation[modifier | modifier le code]

Cette espèce consomme des poissons et des crustacés.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Un mâle domine un harem de deux à douze femelles, chacune défendant son propre territoire. La maturité sexuelle est atteinte à 25 cm.

Cette espèce est hermaphrodite, une femelle pouvant se transformer en mâle. Les femelles d'un harem sont ainsi plus petites que le mâle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alberto Siliotti, Poissons de la Mer Rouge, Vérone, Geodia Edizioni,‎ 2006, 287 p.