CenturyLink Field

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
CenturyLink Field
{{#if:
Logo
Qwest Field North.jpg
Généralités
Noms précédents Seahawks Stadium (2002–2004)
Qwest Field (2004-2011)
Surnom(s) The Clink, The Hawk, Hawks Nest, Seahawks Stadium
Adresse 800 Occidental Ave South
Seattle, WA 98134
Coordonnées 47° 35′ 43″ N 122° 19′ 54″ O / 47.59528, -122.33167 ()47° 35′ 43″ Nord 122° 19′ 54″ Ouest / 47.59528, -122.33167 ()  
Construction et ouverture
Début construction avril 2000
Ouverture 19 juillet 2002
Architecte Ellerbe Becket et LMN Architects
Coût de construction 360 millions $USD
Utilisation
Clubs résidents Seahawks de Seattle (depuis 2002)
Seattle Sounders (2002 à 2007)
Seattle Sounders FC (depuis 2009)
Washington Huskies (2011 à 2013)
Propriétaire Washington State Public Stadium Authority
Administration First & Goal Inc.
Équipement
Surface Artificiel (FieldTurf)
Capacité 67 000 (peut être étendu à 72 000)
Affluence
record
68 331 (12 novembre 2007)

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
CenturyLink Field

Géolocalisation sur la carte : Washington

(Voir situation sur carte : Washington)
CenturyLink Field

Le CenturyLink Field (auparavant Seahawks Stadium et Qwest Field puis surnommé "The Hawk" ou "Hawks Nest") est un stade de football américain et de soccer situé à côté du Safeco Field sur Occidental Avenue, à Seattle, dans l'État de Washington. Il est bâti sur le site de l'ancien Kingdome, qui fut démoli le 26 mars 2000.

Depuis 2002, ses locataires sont les Seahawks de Seattle, une équipe de football américain évoluant en NFL dans la division ouest de la National Football Conference, et deux équipes de football (soccer) aux noms similaires, les Seattle Sounders de la USL 1 de 2002 à 2008 puis les Seattle Sounders FC de la MLS depuis 2009. Le stade appartient à la Washington State Public Stadium Authority. Sa capacité est de 67 000 sièges fixes en configuration football américain, mais elle peut être augmenté à 72 000 pour certains événements comme le Super Bowl. Le stade possède 7 000 sièges de club et 82 suites de luxe (avec les suites Red Zone).

Histoire[modifier | modifier le code]

Après plus de deux décennies de jeu dans un stade avec un autre locataire, les Seahawks de Seattle sont entrés dans leur propre stade en été 2002. Après avoir joué plus de vingt ans au Kingdome; un stade couvert multisport, qui était également celui des Mariners de Seattle, les Seahawks ont voulu un nouveau stade pour eux-mêmes tout comme les Mariners de Seattle. Dans le milieu des années 1990, les électeurs ont approuvé des référendums pour que deux nouveaux stades soient construits. Un nouveau stade de baseball, le Safeco Field, a été construit à côté du Kingdome. Cependant, le nouveau terrain des Seahawks devait être construit sur le même emplacement que le Kingdome. Afin que le nouveau stade soit construit, le Kingdome a dû être implosé. Pendant que le Qwest Field était en chantier, les Seahawks de Seattle se sont déplacés au Husky Stadium, stade des Washington Huskies (NCAA). La construction a commencé en avril 2000, le coût du projet s'éleva à $430 millions USD dont $360 millions USD pour le stade et 70 millions USD pour le Qwest Field Event Center. Le propriétaire des Seahawks de Seattle, Paul Allen (milliardaire et cofondateur de Microsoft) finança 30 % du projet soit 130 millions USD et les 300 millions USD restant furent payés par des fonds public. Le stade fut conçu par la firme architectural Ellerbe Becket et LMN Architects.

Le Qwest Field fut terminé le 19 juillet 2002 et remplaça le vieillissant Kingdome qui fut démoli par implosion le 26 mars 2000. Les Seahawks ont joué leur premier match au stade le 15 septembre 2002.

Le nom Qwest Field fut annoncé le 2 juin 2002 lorsque Qwest Communications International Inc. acheta les droits d'appellation du stade pour $75 millions USD sur 15 ans. Le Qwest Field a gagné la réputation de stade le plus bruyant de la NFL. Pendant le National Football Conference Championship Game de 2005, le niveau du bruit est monté à 137 décibels.

La plus grande attendance pour un match des Seahawks de Seattle a eu lieu au stade le 12 novembre 2007, avec 68 331 spectateurs dans un match opposant les Seahawks aux 49ers de San Francisco (24-0).

En juin 2011, suite à l'acquisition de Qwest par la firme CenturyLink, le nom du stade changea, passant de Qwest Field à CenturyLink field.

En juillet 2011, le CenturyLink field change temporairement la pelouse du stade, pour 3 matchs, optant pour une pelouse naturelle au lieu d'une pelouse synthétique. Ce changement opère principalement dans l'optique de la réception de Manchester United par les Seattle Sounders FC le 20 juillet 2011, les joueurs de Manchester United ayant spécialement demandé de jouer sur une pelouse naturelle.

Le 2 Décembre 2013, le record du monde de bruit dans un stade est battu lors du match conte les Saints de la Nouvelle-Orléans, 137,6 décibels.

Description[modifier | modifier le code]

Il est configuré en forme de fer à cheval, avec trois rangées totalisant 68 000 sièges. La section nord du stade est ouverte, permettant des vues superbes sur la région environnante de Seattle. Une tour de 13 étages avec un tableau des scores à son sommet et des "bleachers" pouvant accueillir jusqu'à 3 000 spectateurs sont connus sous le nom de "Hawk Nest" (nid de faucon), le "Hawk Nest" est également situé du côté nord du stade. Le CenturyLink Field est le premier stade de sa sorte à avoir des suites de luxe sur le bord du terrain derrière l'extrémité nord pour fournir une expérience « in-your-face ». Le stade a un total de 100 suites de luxe et plus de 7 000 sièges de club. Un des dispositifs les plus uniques du stade est le design surplombant du toit qui s'éléve à 79 mètres au-dessus du terrain. Le toit couvre 70 % des sièges gardant beaucoup de spectateurs secs par temps pluvieux. L'extérieur du stade se compose de brique rouge, de béton coloré accentué de briques qui se mélangent avec d'autres dans l'entourage du stade.

Événements[modifier | modifier le code]

  • Seattle Bowl, 30 décembre 2002
  • Emerald City Kickoff Classic, depuis 2004

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Quest Field July 2005.jpg