Centre national des manuscrits de Géorgie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Centre national des manuscrits de Géorgie (en géorgien საქართველოს ხელნაწერთა ეროვნული ცენტრი ; auparavant l'Institut des manuscrits), situé à Tbilissi, conserve les anciens manuscrits, les incunables, les éditions rares, les documents historiques et les archives privées de personnalités du pays. Fondé le 30 juin 1958 à partir du Département des Manuscrits du musée national par l'historien Ilia Abuladze (en), il abrite des collections autrefois dispersées dans des bibliothèques et chez des particuliers[1]. Le Centre mène des activités de recherche scientifique, d'expositions et de restauration. Ces archives d'une valeur inestimable font l'objet de nombreuses études, publications et référencement dans des bases de données.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Georgian National Center of Manuscripts » (voir la liste des auteurs).

  1. Voir le document de candidature pour l'enregistrement au registre de la Mémoire du monde de l'UNESCO [lire en ligne].

Liens externes[modifier | modifier le code]